Groupe France - 23 novembre 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
XV de France

Bilan joueurs tests de novembre - Bleus: Il reste encore des places à prendre...

Bleus: Il reste encore des places à prendre...

Par Clément Mazella
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 25/11/2013 à 12:54 -
Par Clément Mazella - Le 25/11/2013 à 12:54
Notre site vous propose un tour d'horizon de tous les Tricolores présents lors des tests de novembre. La tendance ? Des places restent encore à pourvoir...
 

Pour ces trois tests de novembre, Philippe Saint-André et son staff avaient misé sur 34 éléments (quatre n’ont pas joué la moindre seconde). Certains ont été confirmés dans leur statut de cadres, d’autres se sont révélés. Bien entendu, quelques-uns ont perdu des points, en raison notamment des deux défaites contre la Nouvelle-Zélande et l’Afrique du Sud. Nous avons décidé de passer au crible tous les joueurs et de voir les tendances qui se dégagent. Pour l’anecdote, neuf Tricolores ont été titulaires lors des trois matchs (Forestier, Mas, Maestri, Dusautoir, Chouly, Parra, Tales, Fofana et Dulin) et deux d’entre eux en ont joué l’intégralité (Chouly et Dulin).

PILIER: Secteur à la peine

Le XV de France s’est globalement bien comporté en mêlée fermée, malgré un déficit certain de poids face aux packs néo-zélandais et sud-africain. Malgré tout, les piliers des Bleus ont plutôt été à la peine dans le jeu. Nicolas Mas est toujours aussi fiable dans l’épreuve de force mais son champ d’action se réduit au fil du temps. Forestier et Debaty, malgré leurs efforts, n’ont pas réussi à tirer leur épingle du jeu en l’absence de Domingo, blessé. Revenu face aux Boks, le Clermontois a souffert d’un manque de rythme certain. Enfin, le Parisien Rabah Slimani s’en est plutôt bien sorti pour ses premiers pas en Bleu. Malgré encore quelques fautes, il est l’avenir au poste de pilier droit et la meilleure solution derrière Mas.

Notre avis: Domingo est vraiment le numéro 1 au poste de pilier gauche. A droite, Slimani se présente comme le digne successeur de Mas. On aimerait que le réservoir soit plus fourni…

Infographie temps de jeu XV de France - les piliers - 25 novembre 2013

TALONNEUR: Toujours la même tendance

Philippe Saint-André peut compter sur deux talonneurs de très bon niveau avec Benjamin Kayser et Dimitri Szarzewski. Deux éléments qu’il a inscrits ensemble à huit reprises sur une feuille de match au cours de cette année 2013. Solides dans le jeu, performants en conquête, Kayser et Szarzewski sont indéboulonnables. Ils se sont partagés le temps de jeu lors des trois tests (130 min pour le Clermontois, 110 pour le Racingman). Toutefois, Kayser, titularisé face aux All Blacks et les Boks, semble détenir la place de numéro 1 du poste dans l’esprit du sélectionneur. Une tendance qui se dégageait déjà en juin dernier.

Notre avis: A ce poste, Saint-André compte sur deux joueurs fiables. Sauf blessure, ils devraient être présents à coup sûr pour le prochain Tournoi des 6 nations.

DEUXIEME LIGNE: Papé le guerrier, Maestri fatigué

De retour, Pascal Papé a montré qu’il était l’un des leaders du pack français. Gros guerrier, le Parisien a été un poison permanent dans les rucks et pour contrer les mauls adverses. Titulaire lors des trois matchs, Yoann Maestri est apparu fatigué. Concentré dans les tâches obscures, il a subi sur les impacts, notamment face aux Boks. Et puis, difficile d’oublier son carton rouge face aux Tonga. Sébastien Vahaamahina a pour sa part gagné du crédit aux yeux du sélectionneur, étant sur les trois feuilles de match. Au contraire du Parisien Alexandre Flanquart, écarté lors des trois tests et qui n’a donc pas joué la moindre seconde.

Notre avis: Papé demeure indiscutable. Vahaamahina et Maestri se disputent le second ticket pour l’autre place en deuxième ligne.

Infographie temps de jeu XV de france - les deuxième ligne - 25 novembre 2013

TROISIEME LIGNE: On cherche toujours un numéro 7…

Capitaine, Thierry Dusautoir est le premier nom couché sur la feuille de match par Saint-André. S’il n’a pas encore retrouvé son volume de jeu des années passées, le Toulousain est le meilleur défenseur français et l’a encore prouvé lors des trois tests. En début de tournée, Wenceslas Lauret a impressionné face aux All Blacks mais est rentré dans le rang contre les Boks. Ouedraogo n’a pas pu s’imposer, blessé face aux Tonga. Nyanga, lui, reste plutôt comme une solution de rechange et non un titulaire en puissance. Tout comme Bernard Le Roux, auteur d’une tournée d’été mais intéressante peu utilisé cet automne. En numéro 8, Damien Chouly a plu au staff tricolore, ayant joué les trois tests en entier. Leader de touche, il lui manque toutefois un peu de puissance pour rivaliser face aux grandes nations. Antonie Claassen (6 minutes seulement) semble, lui, avoir perdu beaucoup de points. Bref, Louis Picamoles demeure la solution la plus sûre au poste de numéro 8.

Notre avis: Qui avec Dusautoir et Picamoles ? Saint-André n’a pas encore fait son choix… Vu le profil des deux premiers joueurs cités, Ouedraogo a une carte à jouer.

Infographie XV de FRANCE temps de jeu - les troisième ligne - 25 novembre 2013

CHARNIERE: Parra-Talès se dégage

Eternel chantier du XV de France, PSA et ses adjoints ont décidé de fixer une charnière pour les trois tests d’automne (la 9e sous leur mandat). Morgan Parra a alterné le bon et le mauvais mais présente l’avantage de buter. Loué pour son jeu au pied, Tales a failli face aux All Blacks avant de se rattraper contre les Tonga. Devant les Boks, il n’a jamais pesé sur les débats. Le Castrais ne s'est pas imposé comme l’ouvreur indiscutable du XV de France. Derrière, la concurrence n’a pas pu s’exprimer, Lopez n’ayant pas joué une seule seconde alors que Michalak revenait de blessure. On a apprécié le dynamisme de Doussain lors de son entrée face aux Boks. Pélissié devra encore prouver son niveau par le biais du championnat.

Notre avis: Après Machenaud-Michalak, place à Parra-Tales… Et en 2014 ?

Infographie XV de France temps de jeu - la charnière - 25 novembre 2013

CENTRE: Fofana indiscutable

Wesley Fofana est l’homme de base de Saint-André au sein de la ligne d’attaque. C’est une certitude. Et ce même si le Clermontois a moins brillé cet automne, usé par les matchs à répétition. Florian Fritz a été aligné deux fois à ses côtés. En défense, c’est un mur. En attaque, un véritable point de fixation. Ce duo marche plutôt bien et a un bel avenir devant lui. Intéressant face aux Tonga, Gaël Fickou n’est pas encore à même de bouleverser la hiérarchie. Mathieu Bastareaud est cantonné lui à un rôle d’impact player, qu’il a bien fait face aux Boks. Enfin, Maxime Mermoz a perdu beaucoup de crédit.

Notre avis: Fofana-Fritz, l’une des grosses certitudes du staff français.

Infographie XV DE FRANCE temps de jeu - les centres - 25 novembre 2013

AILIER-ARRIERE: Dulin s’impose, Guitoune arrive

Gros relanceur, bon sous les chandelles et très dynamique, Brice Dulin est l’une des grosses satisfactions de ces tests de novembre, voire même de l’année 2013. Cet automne, il est même le seul trois-quarts à voir joué 240 minutes. Indispensable. Sur les ailes, pour ses premières capes, Sofiane Guitoune a frappé fort. Il a bénéficié du même temps de jeu que Médard et Huget. Ces deux derniers sont des valeurs sûres et des joueurs d’avenir dont le XV de France aura du mal à se passer.

Notre avis: Le numéro 15, c’est Dulin. Sur les ailes, ils sont trois pour deux places. Andreu, Palisson voire Planté semblent désormais très loin. Quid de Clerc.

Infographie XV DE FRANCE temps de jeu - les ailiers et arrières - 25 novembre 2013
 
 

commentaires


  • aurillac1501/12/2013 19:03

    Il faut que le staff arrête de vouloir toujours changer le 15 de départ certes il faut faire tourner mais déjà que ce sont des joueurs qui évoluent pas ensemble la plupart du temps ... la France fait trop de match sur l'année pour avoir des résultats réguliers

  • seb6400029/11/2013 11:33

    En tout cas moi je reste sur ma position personne veut des joueurs de pro d2 en équipe de France alors que t'en a certain qui ferai de bon match et on du potentiel en jeune comme lescalmel a pau et je dis pas sa psk je soutien la section mais voilà et des joueurs d'expérience aussi comme narjissi etc ...

  • seb6400028/11/2013 08:25

    Ta raison il son vieux dans c cas la venez chercher bouillou a pau et on Vera