Philippe Saint André - XV de france blues - 11 juin 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
XV de France

All Blacks-France (30-0), réaction - Philippe Saint-André: "Il n'y a rien à dire"

Saint-André: "Il n'y a rien à dire"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 15/06/2013 à 16:00 -
Par Rugbyrama - Le 15/06/2013 à 16:00
S'il refuse de parler "d'humiliation", le sélectionneur du XV de France, Philippe Saint-André, n'a pu que s'incliner devant la copie des Néo-Zélandais.
 

Avez-vous un sentiment d'humiliation au sortir de ce match terminé sans point marqué?

P.S-A: D'humiliation, non. Si l'on avait voulu calculer, on aurait pris une ou deux pénalités en face des poteaux. On aurait pu faire 30-6. Mais aujourd'hui, d'abord, ils nous ont pris sur la simplicité, l'occupation du terrain et les ballons de récupération en touche. Il faut féliciter les Néo-Zélandais sur leur efficacité, que ce soit défensive ou offensive. Trois turnovers, trois essais. Il n'y a rien à dire aujourd'hui, ils étaient meilleurs et ils l'ont démontré sur le terrain. Les joueurs se sont investis, ont tout donné. C'est le très haut niveau, on sait pourquoi les Néo-Zélandais sont champions du monde. Ils se préparent à 80% pour les matches internationaux et ça s'est vu.

Comment analysez-vous cette faillite?

P.S-A: On a été énormément en difficulté, surtout les 20-25 premières minutes. Ils ont occupé, ils ont tapé dans les coins, ils nous ont volé trois-quatre ballons en touche et mènent 10-0 à la mi-temps. Sur l'efficacité collective, ils ont été meilleurs que nous. Il y a aussi l'application du très haut niveau. Ils sont efficaces sur les turnovers. Nous, on va près des lignes mais on ne marque pas. Le score se met à enfler et les Néo-Zélandais sont en pleine confiance. Les All Blacks, il faut les faire douter, on l'avait fait lors du premier test. Là on prend un essai dès la 4e minute, à zéro passe, sur un jeu au pied derrière le premier rideau...

Y a-t-il des raisons d'espérer pour le troisième test-match?

P.S-A: Etonnamment, défensivement, sur les lancements de jeu néo-zélandais on n'a pas été mis en difficulté. On a encore été assez bon au sol. Au niveau des pénalités, ça doit s'équilibrer. La mêlée, qui était le gros point noir, a été meilleure que la semaine dernière. Après on a l'impression qu'offensivement on fait des choses, on conserve le ballon mais on se met en danger et on prend deux essais de 80-90 m sur des contres. Dans nos temps forts, on a essayé mais on a manqué de finition, d'efficacité, quand les Néo-Zélandais ont eu une défense individuelle et collective exceptionnelle.

 
 

commentaires


  • rctguycsv17/06/2013 05:46

    @chap 33 Fais moi rire avec ce Champion au rabais qui peut surtout remercier GARCES pour son arbitrage dirigé et cette formule débile du Championnat complètement dépassée qui ont fait que cette Équipe a du rencontrer des fantômes en 1/2 et en Finale . Alors tu parles d'un Champion ...OYONNNAX en PRO D2 lui par contre un vrai Champion , mais CASTRES fais moi rigoler ......d'ailleurs le proche avenir nous le montrera .

  • chap 3316/06/2013 21:25

    si, il y a toujours à dire : le CO a mangé le RCT ! Donc, ...

  • MathiasCLLArmentieres16/06/2013 14:55

    Le XV de France est plus qu'important, cela représente une nation entière, qui montre à travers le monde, sa meilleure sélection de joueurs (Les meilleurs.) Prenons exemple sur les joueurs Néo-Zélandais, ils privilégient la sélection nationale. Ils visent la barre plus haut. Leur but, est de montrer qu'ils sont plus forts que d'autres, et qu'ils ont le jeu pour défier les autres nations, jouer une coupe du monde. Le jeu en club leur importent moins, All Black d'abord... C'est la mentalité que l'on devrait aborder en France de sorte à gagné des gros matchs à travers le monde.