Alexandre Flanquart - XV de France Blues - juin 2013 - Icon Sport
 
XV de France

Tournée d'été 2013, XV de France, Alexandre Flanquart: "Le match le plus important de ma saison"

Flanquart: "Le match le plus important de ma saison"

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 21/06/2013 à 11:01 -
Par Midi Olympique - Le 21/06/2013 à 11:01
Au 1er juillet seulement, Alexandre Flanquart passera professionnel avec le Stade français pour un contrat jusqu'en 2016. C'est encore un joueur sous contrat espoir qui sera titulaire face aux All Blacks. Il est impatient d'en découdre avec les champions du monde.
 

Comment recevez-vous cette titularisation pour le dernier test contre les All Blacks ?

Alexandre FLANQUART: Je suis évidemment très content. Je suis très heureux de jouer, d'être titulaire. Maintenant le plus dur commence. Ce sera un grand match ce week-end. A moi de prouver que je mérite ma place.

Vous avez commencé la saison le 25 juin 2012 : cela vous semble t-il long ?

A.F.: Forcément cela commence à être long. Mais j'ai eu la chance de couper puisque je n'ai pas disputé la coupe d'Europe. J'en suis à 24 matchs, je crois.. J'ai besoin de couper mais je me dis que c'est la dernière ligne droite. C'est le match le plus important de ma saison et ce n'est pas le moment de lâcher. Le mental est là depuis le début du mois et je suis là pour jouer. Être titulaire c'est encore mieux.

Le statut de titulaire change t-il fondamentalement votre ressenti ?

A.F.: Oui c'est encore au-dessus du test à l'Eden Park, il y a deux semaines lorsque j'avais joué 10 minutes. Un match plein, face aux All Blacks, ce n'est pas le plus facile.

D'un point de vue collectif s'agit-il aussi du match le plus important de votre saison ?

A.F.: Il est difficile de comparer un club avec une sélection. C'est un grand match. Il faudra se rattraper des deux défaites en Nouvelle-Zélande et du Tournoi. Mais c'est trop différent d'une saison en club pour comparer.

Comment vous sentez-vous désormais dans ce groupe ?

A.F.: Cela fait un mois que je suis là et je commence à m'habituer. Au départ, je n'ai pas été déboussolé mais c'était une très bonne surprise. J'ai eu de l'étonnement à être dans l'avion... Pendant le Tournoi, j'étais arrivé comme un cheveu sur la soupe. Je ne m'attendais pas à jouer. J'étais venu en espérant un peu mais je n'étais pas dans le même état d'esprit.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×