Philippe SAINT ANDRE - Xv de france - 8 novembre 2012 - Icon Sport
 
XV de France

Saint-André: "A la nouvelle génération de s’affirmer"

Saint-André: "A la nouvelle génération de s’affirmer"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 08/11/2012 à 15:35 -
Par Rugbyrama - Le 08/11/2012 à 15:35
Philippe Saint-André, le manager des Bleus, a décidé de donner un coup de jeune à son équipe contre l'Australie. Lors de l'annonce, il a parlé de "nouvelle ère".
 

Un vent de jeunesse a soufflé sur le XV de France ce jeudi avec l’annonce de l’équipe pour affronter les Wallabies samedi lors du premier test match. Ainsi, quatre joueurs de moins de 25 ans ont été titularisés: Yoann Maestri (24 ans, 7 sél.) en deuxième ligne, Maxime Machenaud (23 ans, 1 sélection) à la mêlée, Wesley Fofana (24 ans, 7 sél.) à l'aile et Brice Dulin (22 ans, 2 sél.) à l'arrière. Philippe Saint-André, le manager a expliqué: "On part sur une nouvelle ère. Il y a des joueurs cadres comme William Servat, Lionel Nallet, Julien Bonnaire, Sébastien Chabal qui ont pris leur retraite, les blessures d'Imanol Harinordoquy, Dimitri Yachvili, Thierry Dusautoir... Aurélien Rougerie a aussi été blessé énormément. Ce sont des 'tauliers' qui avaient l'habitude d'être titulaires depuis huit, dix ans. Il faut trouver une nouvelle génération. A cette nouvelle génération de s'affirmer".

Saint-André: "Une continuité"

Et c’est avec une vision à moyen terme que Philippe Saint-André argumente ce rajeunissement de l’effectif du maillot frappé du Coq : "L'équipe finaliste (de la Coupe du monde 2011) était au-delà de 30 ans, c'était la plus vieille du circuit. On sait qu'il faut rajeunir pour maintenant mais aussi pour aller à la prochaine Coupe du monde". Le manager des Bleus a rappelé également que "dix joueurs étaient titulaires (lors du deuxième test-match de juin en Argentine, ndlr), 16 qui étaient dans les 23, donc il y a une continuité mais aussi automatiquement un rajeunissement parce qu'on était un groupe avec une moyenne d'âge assez élevée". Avant de conclure: "Jouer les Australiens à domicile, au Stade de France, ce sont des matches où l'on prend énormément d'expérience: il va falloir être présent, appliqués, disciplinés, très bon défensivement et très agressifs, c'est un beau challenge.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×