XV de France

Grand stade FFR - Thiais-Orly met en avant une candidature "à zéro risque"

Les promoteurs de Thiais-Orly, candidat pour accueillir le futur grand stade de la Fédération française de rugby (FFR), ont affirmé mardi que leur site présentait "zéro risque" grâce à une rentabilité financière immédiate et une desserte de transport efficace.

La FFR doit départager le 30 juin les candidatures de Thiais-Orly et Ris-Orangis (Essonne) pour l'implantation à l'horizon 2017 d'une enceinte de 82.000 places avec toit rétractable et pelouse amovible, dont elle sera propriétaire.

"La FFR veut construire un stade pour les 50 ans qui viennent. Ce choix doit être un choix avec un risque zéro. Zéro risque, c'est ce qu'elle trouve ici. Tout est prêt pour l'accueillir", a affirmé le député-maire de Thiais, Richard Dell'Agnola (UMP), lors d'une conférence de presse à l'aéroport d'Orly.

Thiais-Orly propose un espace de 15 hectares à 6 km au sud de Paris, entre l'aéroport d'Orly et le Marché d'intérêt national (MIN) de Rungis et inclus dans une zone d'activité commerciale (ZAC) de 52 hectares. Onze hectares seront destinés à l'assise du futur stade et quatre seront laissés à la libre disposition de la FFR.

 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |