Jean-Marc Doussain - France Irlande - 15 mars 2014 - Icon Sport
 
6 Nations

XV de France, Jean-Marc Doussain: "Me servir de ce que j’ai vécu à Cardiff pour grandir"

Doussain: "Me servir de ce que j’ai vécu à Cardiff pour grandir"

Par Fabien Pomiès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 17/03/2014 à 23:02 -
Par Fabien Pomiès - Le 17/03/2014 à 23:02
Critiqué pour sa prestation au Pays de Galles, le demi de mêlée toulousain, Jean-Marc Doussain, entend bien tirer des leçons de cette expérience pour mûrir.
 

Quel bilan tirez-vous de ce Tournoi ?

Jean-Marc DOUSSAIN: C’est un Tournoi où on a alterné le bon et le moins bon. C’est dommage d’avoir perdu ce dernier match face à l’Irlande car le contenu était intéressant et on aurait pu finir sur une bonne note.

A titre personnel, comment avez-vous vécu l’après Cardiff et la remise en question de votre place de titulaire ?

J-M.D.: Cela a été une bonne expérience pour moi car cela m’a fait gagner en maturité. C’est vrai que le match de Cardiff a été un peu difficile mais j’ai essayé de positiver. Dans le rugby, on sait que la charnière est souvent sous le feu des critiques. C’est la même chose au Stade toulousain ou en équipe de France. J’ai déjà été critiqué et j’espère l’être encore car cela voudra dire que je suis dans le coup. On aimerait tous faire tout le temps des bons matches mais c’est impossible. J’espère me servir de ce que j’ai vécu pour grandir.

" Si on me demande de jouer à Paris je serai ravi."

Avec notamment des échéances à venir importantes avec le Stade toulousain…

J-M.D.: Je suis content de retrouver mon club, les copains et de rentrer à la maison. On va effectivement avoir des échéances importantes avec des matches qui ne seront pas loin de l’intensité des rencontres internationales. Ces trois semaines sont cruciales avec deux matches de championnat compliqués (déplacements au Stade français et à Toulon, ndlr) et ce quart de finale face au Munster.

Comment gérer cette période et ce premier déplacement à Paris ?

J-M.D.: Nous, les joueurs, on ne gère rien. C’est au staff de le faire. A titre personnel, je rentre de sélection, j’ai été deux fois remplaçant et si on me demande de jouer à Paris je serai ravi. Tout le monde est motivé. On a besoin de points même si on ne peut pas se permettre de dire que l’on va aller gagner là ou là. C’est serré pour tout le monde et il ne faudra rien lâcher.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×