Midi Olympique
 
Article
commentaires
Trophée Jean Prat

Aurillac champion

Aurillac champion

Par Rugbyrama
Par Rugbyrama - Le 16/06/2007 à 18:31
Aurillac n'a laissé aucune chance à Blagnac en finale du Trophée Jean-Prat. Un succès 31 à 6 qui donne aux Cantalous leur premier titre de champion de France.

Le Stade Aurillacois n'avait jamais rien gagné. Pas un seul titre au palmarès. Les Aurillacois avaient toujours perdu les finales qu'ils avaient disputé. La malédiction a pris fin aujourd'hui à Rodez. Les Cantalous sont champions de France de Fédérale 1 après leur victoire nette et sans bavure sur Blagnac (31-6).

Le suspens n'a pas tenu une mi-temps. Après un duel de buteur pendant la première demi-heure, Blagnac manquait l'occasion de faire le break sur un contre du centre Eric Artiguste. Les banlieusards toulousains ne s'en doutaient pas encore mais ils venaient de laisser passer leur chance. Plus fort aux impacts, les Aurillacois, très bien guidés par leur ouvreur Graydon Staniforth, prenaient le dessus. Deux minutes suffisaient à faire basculer la rencontre. A la 38e minute, Mathieu Lescure incrivait le premier essai des siens (grâce à un superbe cadrage-débordement de son pilier Vincent Caldayroux), rapidement imité par le trois-quarts centre Delkeith Pottas à la quarantième minute.

21 à 6 à la pause, les Aurillacois pouvaient fortement penser au bouclier de champion. Pour lever les derniers doutes, le puissant troisième ligne Héléni Fono inscrivait un troisième essai dès le retour des vestiaires. Le titre ne pouvait plus échapper au Stade Aurillacois. La deuxième période était marquée par de nombreuses échauffourées et même une bagarre générale. Les deux équipes terminaient cette finale à quatorze contre quatorze. Après les marrons, Mark Sweeney claquait un drop pour parachever le premier succès d'Aurillac dans une finale alors que les supporters chantaient depuis plusieurs minutes : "On est les champions" .

Un succès mérité après la belle saison des Cantalous qui n'auront passé qu'une saison en Fédérale 1 avant de retrouver leur place dans le monde du rugby professionnel.