Midi Olympique
 
Tri-Nations

Le retour des héros

Le retour des héros

Par Rugbyrama
Par Rugbyrama - Le 29/07/2008 à 14:45
Australiens et Néo-Zélandais ont dévoilé leur XV de départ pour le match de samedi à Auckland. Richie McCaw, le capitaine All Black, et Stirling Mortlock, son homologue des Wallabies, sont de retour. Une bonne nouvelle pour les deux formations mais pour d
 

Il était attendu. Espéré. Voire prié. Richie McCaw est enfin de retour chez les Néo-Zélandais. Sa titularisation pour samedi à peine annoncée, il endosse déjà le costume de sauveur. Ou même de messie. Car après deux défaites de rang (une première depuis bien longtemps), l'équipe All Black est sérieusement ébranlée. Elle manque de confiance, de repères. Et voilà pourquoi le rétablissement de son capitaine emblématique arrive à point nommé. Bien sûr, un homme (bien qu'il se nomme McCaw) ne renversera pas la tendance à lui seul. Mais l'homme en question est tellement plus qu'un simple soldat. Il est un véritable meneur d'hommes. Le leader, l'âme des All Blacks.

Et "captain Richie"', par sa simple présence sur la pelouse d'Auckland, peut changer beaucoup de choses. Et surtout combler les carences mentales observées ces derniers temps. Ainsi que soulager un peu Daniel Carter des responsabilités qui lui incombent à l'heure actuelle. Car il faut l'avouer, lors de ses récentes sorties, c'est lui qui a porté son équipe. Mais bien qu'en état de grâce actuellement, le futur Perpignanais ne peut pas sauver la patrie tout seul. Le retour de McCaw sera donc le bienvenu. N'oublions tout de même pas que les Blacks n'ont perdu que dans les dernières minutes contre les Boks. Et qu'ils ont mené au score en seconde mi-temps contre les Australiens. Il ne manque peut-être pas grand chose pour que la machine de destruction néo-zélandaise ne reprenne sa marche en avant. Et c'est McCaw qui pourrait avoir les clés.

Mortlock présent, Elsom forfait

Côté australien, un autre grand retour est annoncé. Celui de Stirling Mortlock. Le capitaine wallaby était forfait la semaine passée à Sydney. Cela n'a pas empêché les siens de l'emporter de fort belle manière contre la Nouvelle-Zélande (34-19). Son come-back pourrait donc paraître anecdotique. Pourtant, ce n'est pas tout à fait le cas. Son influence sur le jeu et l'état d'esprit de son équipe est connue. Voire reconnue. Et contre des All Blacks blessés et avides de revanche, sa présence ne sera pas de trop. Loin de là. Formidable défenseur, il est également un attaquant hors pair grâce à sa puissance et sa capacité à déchirer le rideau adverse. De plus, il se montre souvent décisif. En clair, sa titularisation devrait encore renforcer la confiance accumulée par l'Australie depuis deux semaines

Plusieurs autres changements sont à noter dans les deux formations. Chez les Wallabies, le troisième ligne aile Rocky Elsom, énorme contre les Sud-Africains puis les Néo-Zélandais, est forfait. Son absence pourrait être préjudiciable. Phil Waugh aura la lourde tâche de le remplacer.

Côté All Black, Graham Henry a décidé de remanier son équipe de départ. Notamment derrière. Leon MacDonald est titularisé à l'arrière, Mils Muliaina glissant ainsi à l'aile en lieu et place d'Anthony Tuitavake. Au centre, Conrad Smith remplace Richard Kahui. Enfin, deux incertitudes restent à lever : Andrew Ellis et Jimmy Cowan touchés samedi dernier, c'est Piri Weepu qui pourrait démarrer à la mêlée. Et peut-être apporter plus de dynamisme à son équipe. Andrew Hore incertain, Keven Mealamu a des chances d'être titularisé en talonneur.

Le XV All Black : MacDonald - Muliaina, Smith, Nonu, Sivivatu - Carter, Cowan ou Weepu ou Ellis - So'oialo, Kaino, McCaw (c) - Williams, Thorn - Somerville, Hore ou Mealamu, Woodcock.

Le XV australien : Ashley-Cooper - Hynes, Mortlock (c), Barnes, Tuqiri - Giteau, Burgess - Smith, Palu, Waugh - Sharpe, Horwill - Baxter, Moore, Robinson.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×