Icon Sport

Transferts - Lamerat, Picamoles, Lapandry et Tuilagi... ça va bouger à Toulouse

Lamerat, Picamoles, Lapandry et Tuilagi... ça va bouger à Toulouse

Le 26/09/2015 à 12:13Mis à jour Le 26/09/2015 à 12:31

TOP 14 - Plutôt discret à l’intersaison en termes de recrutement, Toulouse aurait décidé de passer la vitesse supérieure pour la saison prochaine. Et notamment en troisième ligne où les dossiers sont nombreux, d’autant plus qu’Harinordoquy va mettre un terme à sa carrière. Tour d’horizon.

La cellule recrutement de Toulouse est très active. Elle planche actuellement sur un bon paquet de dossiers. Secteur où le Stade a besoin de se renforcer: la troisième ligne. Yannick Nyanga, parti au Racing, n’a pas été remplacé. Imanol Harinordoquy (82 sélections), lui, joue sa dernière saison, son contrat s’achevant en juin prochain. Le Basque devrait même mettre un terme à sa carrière à 36 ans. Il est donc nécessaire pour le club haut-garonnais de se pencher sur le sujet. La Dépêche du Midi révélait qu’une rencontre avait eu lieu avec le Toulonnais Virgile Bruni (26 ans). Midi Olympique avance pour sa part les noms du Clermontois Alexandre Lapandry et du Montpelliérain Antoine Battut.

Le cas le plus simple mène à Lapandry. Le contrat de ce dernier arrive à échéance en juin prochain et il pourrait bien être tenté de voir ailleurs. Malgré des prestations régulières et de bonne facture, l’international (26 ans ; 10 sélections) voit son temps de jeu plafonner. Surtout, il n’est que rarement utilisé lors des matchs à enjeu de l’ASM. Son profil plait à l’entraîneur en chef, Ugo Mola. Tout comme celui du Montpelliérain Antoine Battut (31 ans). Souci: il est lié au MHR jusqu’en 2017. Il faudra donc négocier avec les dirigeants héraultais pour l’attirer dans ses filets. Même constat pour Bruni.

Antoine Battut (Montpellier) - avril 2015

Antoine Battut (Montpellier) - avril 2015Icon Sport

La priorité Picamoles, Fickou de retour à Toulon ?

Toulouse a par ailleurs été séduit par les performances de Talalelei Gray. Arrivé en tant que joker Coupe du monde, l’Australien pourrait voir son bail (il se finit fin octobre) être prolongé jusqu’à la fin de la saison. Autre gros dossier: Louis Picamoles. Le numéro 8 du XV de France affole le marché, surtout outre-Manche. En fin de contrat, de nombreux clubs sont à l’affut. RMC avance les noms de Northampton et des Saracens. Deux écuries puissantes sur le plan financier. Toutefois, Toulouse ne serait pas enclin à se séparer d’un tel élément. La direction serait prête à y mettre les moyens pour le conserver (un contrat de trois ans est évoqué). Picamoles, lui, prendra une décision après le Mondial.

Gaël Fickou lors d'Oyonnax-Toulouse - 6 mars 2015

Gaël Fickou lors d'Oyonnax-Toulouse - 6 mars 2015Icon Sport

Côté départs, Millo-Chluski (32 ans), Tialata (33 ans) et Matanavou (31 ans) ne devraient plus porter les couleurs Rouge et Noire l’an prochain. Il pourrait en être de même pour le talonneur Flynn (34 ans). Grenoble et Clermont seraient à l’affut pour enrôler le Néo-Zélandais. Doussain, Tekori, Clerc et Poitrenaud vont négocier pour une prolongation. Les deux premiers devraient rempiler sans trop de soucis. C’est moins certain pour les deux autres. Au rayon des arrivées, le nom du Castrais Rémi Lamerat (25 ans ; 7 sélections) revient avec insistance. Les Toulonnais Guirado et Taofifenua sont dans le viseur. Bref, on devrait beaucoup entendre parler de Toulouse. Et son visage pourrait radicalement changer...

0
0