Harris - Menini - Armitage - Bruni - Rugbyrama
Transferts

Transferts: Avec ce recrutement, Lyon compte cette fois-ci se donner les moyens de rester en Top 14

Avec ce recrutement, Lyon compte cette fois-ci se donner les moyens de rester en Top 14
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 16/03/2016 à 15:03 - Publié le 16/03/2016 à 15:00
Par Julien Plazanet - Le 16/03/2016 à 15:03

TRANSFERTS - Quasiment assuré de retrouver le Top 14 une saison seulement après l’avoir quitté, le Lou a levé le voile sur son recrutement et sur le groupe qui doit lui permettre d’enfin réussir à se pérenniser au plus haut niveau. 12 joueurs vont rejoindre le club dont 9 rien que pour le paquet d’avants. Et 25 vont rester.

Si le président Yann Roubert a insisté ce mercredi, en préambule d’une conférence de presse de présentation du recrutement, qu’il fallait "ne pas oublier le présent même si les voyants sont au vert" insistant sur "le travail à finir", son club devrait bien évoluer une troisième fois en Top 14. L’ambition sera de ne pas refaire l’ascenseur tout en ayant conscience que "les concurrents seront extrêmement armés", lance le président qui voit dans l’échec de 2015 une certaine forme de progression par rapport à 2012.

Yann Roubert
Yann Roubert - Icon Sport

"L’année dernière, on avait ce qu’il fallait pour rester mais cela n’a pas marché…" Pierre Mignoni est arrivé l’été dernier et Lyon a tourné une page. "L’histoire a commencé en début de saison. Ce qu’il s’est passé avant, je m’en fous un peu (sic). On a des convictions. Avec ce recrutement, on va y arriver! Ceux qui pensent que l’on va redescendre, à nous de leur montrer qu’ils se trompent", déclare le manager lyonnais.

" Ces joueurs vont nous aider à franchir un cap (Mignoni)"

12 joueurs ont donc été recrutés et l’on pourrait même en rajouter un 13e avec le retour du deuxième ligne Félix Lambey, comme nous vous l’avions signalé dès le mois de janvier, dont le prêt a été plus que concluant à Béziers. Pas de Jamie Cudmore, Frédéric Michalak ou encore Rudi Wulf – un temps annoncés – mais un mélange entre jeunes prometteurs et joueurs expérimentés. Avec cinq Toulonnais ou ex-Toulonnais, le recrutement a l’accent varois. "La filière toulonnaise est simple, on a de bons rapports avec le président de Toulon. Je préfère les voir avec moi, ici à Lyon, que dans un autre club", fait savoir Pierre Mignoni.

Pierre Mignoni (Lyon) - février 2016
Pierre Mignoni (Lyon) - février 2016 - Icon Sport

"Il y a beaucoup de jeunes entre 23 et 29 ans dont certains arrivent à maturité. On a essayé d’avoir une cohérence avec nos besoins. Le Top 14, ce sera autre chose et il faut que l’on monte de niveau. Ils vont nous aider à franchir un cap" ajoute le technicien qui a travaillé de concert avec son président, qui insiste: "On a fait attention aux performances plus qu’aux noms".

Pierre Mignoni poursuit: "C’est notre recrutement. On s’est servi du passé pour ne pas reproduire les mêmes erreurs. Ce sont des joueurs qui ont encore une marge de progression et qui vont nous apporter une certaine sécurité. On aura une équipe avec des ambitions".

Menini, Harris et D.Armitage en têtes d’affiche

Dans la liste des arrivées, on remarque que le cinq de devant a été solidifié mais les regards se tournent forcément vers l’arrière anglais Delon Armitage. "J’ai insisté pour qu’il vienne parce que c’est quelqu’un que je connais, qui est obsédé par la gagne et qui ne supporte pas la défaite. Je veux des mecs comme ça. Il faut des mecs qui ont faim pour se maintenir au haut niveau. Il croit en notre projet", a souligné Pierre Mignoni.

Concernant l’ouvreur australien Mike Harris, autre tête d’affiche, son futur entraîneur rajoute que "c’est un buteur et animateur capable d’évoluer en 10, 12 ou 15. Il offre des options intéressantes".

Delon Armitage (Toulon) - 12 mars 2016
Delon Armitage (Toulon) - 12 mars 2016 - AFP

Parmi l’effectif actuel, 25 joueurs sous contrat vont donc rester, alors que le club a aussi prolongé plusieurs jeunes de son centre de formation. Une douzaine de départs sont à prévoir sachant que le pilier Karim Kouider (Béziers) et le centre Waisele Sukanaveita (Montauban) ont déjà officiellement trouvé un point de chute pour la saison prochaine.

D’autres partants se verront également offrir du temps de jeu sur la fin de la saison, pour récompenser leurs efforts cette saison. Puis comme nous vous l’avons révélé, le centre Kendrick Lynn pourrait bien devenir entraineur des trois-quarts lyonnais et des "skills".

Les 12 recrues:

Alexandre Menini (pilier, 32 ans, Toulon, 3 ans)
Stéphane Clément (pilier, 28 ans, Biarritz, 2 ans) *sous réserve de l’application de clauses
Francisco Gomez-Kodela (pilier, 30 ans, Bordeaux-Bègles, 2 ans)
Karena Wihongi (pilier, 36 ans, Castres, 1 an)
Mickaël Ivaldi (talonneur, 26 ans, Montpellier, 3 ans)
Franco Mostert (2e ligne, 25 ans, Lions, 2 ans)
Josh Bekhuis (2e ligne, 29 ans, Blues, 2 ans)
Maselino Paulino (2e ligne, 27 ans, Scarlets, 2 ans)
Virgile Bruni (3e ligne, 27 ans, Toulon, 2 ans)
Mike Harris (ouvreur, 27 ans, Melbourne Rebels, 2 ans)
Théo Belan (centre, 23 ans, Toulon, 2 ans)
Delon Armitage (arrière, 32 ans, Toulon, 2 ans)

0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×