Getty Images

Toulon, le remue-ménage permanent en 9

Toulon, le remue-ménage permanent à la mêlée
Par Vincent Bissonnet via Midi Olympique

Le 20/10/2017 à 11:11Mis à jour Le 20/10/2017 à 16:58

MIDI OLYMPIQUE - Midi Olympique dans son édition du jour fait le point sur le poste de demi-de-mêlée à Toulon qui fait la une de l'actualité avec la signature de Webb, l'arrivée de Mathewson, les contacts de Perenara, et le possible départ de Tillous-Borde.

Dans l’histoire récente du RCT, le poste de demi de mêlée a fréquemment été sujet à des rebondissements et surprises en tous genres, de la volte-face de Rory Kockott au refus de Yann Lesgourgues. Et ça a encore bougé, cette semaine…

Mathewson, à défaut de Perenara

Après le premier bloc de matchs de Top 14, Fabien Galthié avait jugé nécessaire le recrutement d’un nouveau demi de mêlée pour raviver la concurrence et disposer d’un profil différent. Le Néo-Zélandais Alby Mathewson (31 ans) est l’heureux élu. Cet ancien international à six sélections est attendu en cette fin de semaine dans le Var avec, à la clé, un contrat de joker XV de France jusqu’à la fin de la saison plus une année en option.

Mais dans un premier temps, les recruteurs toulonnais avaient espéré attirer un actuel All Black en la personne de TJ Perenara (25 ans, 38 sélections). En vain, le joueur était d’accord mais sa Fédération ayant opposé une fin de non-recevoir à la libération du remplaçant de luxe de l’incontournable Aaron Smith en sélection.

Quand Gatland veut rapatrier Webb

Lundi, Warren Gatland a dévoilé les nouveaux critères de sélection des Gallois évoluant à l’étranger, à compter de la saison prochaine : si un joueur exilé n’a pas atteint le cap des soixante sélections, il ne pourra plus porter la tunique rouge. Rhys Webb - dont la carrière internationale se limite à vingt-huit capes en raison de blessures - se voit donc contraint de tirer un trait sur le XV du Poireau en raison de sa récente signature avec Toulon.

Face caméras, Warren Gatland a sommé l’actuel joueur des Ospreys à se rétracter et à poursuivre l’aventure au pays afin de rester sélectionnable. Mais selon nos informations, l’engagement de Rhys Webb avec le RCT est ferme et aucune démarche n’a été entreprise de la part du joueur et de ses agents en vue d’un désengagement. Fabien Galthié devrait donc pouvoir disposer de son numéro 9 gallois, qui plus est à plein temps.

Quel avenir pour Tillous-Borde ?

L’arrivée attendue de Rhys Webb l’été prochain signifie-t-elle automatiquement le départ de Sébastien Tillous-Borde (32 ans, 19 sélections), le seul numéro 9 à être en fin de contrat en juin 2018, Eric Escande (2019) et Anthony Méric (2020) étant engagés à plus long terme ? À dire vrai, non. Le RCT n’a pas encore tranché sur le cas de ce joueur d’expérience, par ailleurs pilier du vestiaire. "J’attends de voir ce que veut faire le club, s’il compte sur moi ou pas. On se connaît bien avec Mourad, on parle entre grands garçons", avait déclaré le joueur la semaine passée.

Sa prolongation ne serait pas sans conséquences sur l’avenir d’Anthony Méric, espoir contrarié par les blessures et pour l’heure sevré de temps de jeu par Fabien Galthié (38 minutes cette saison). Si Sébastien Tillous-Borde ne poursuivait pas l’aventure à Mayol, il pourrait rebondir à Pau. La Section est intéressée par son profil.

Sébastien Tillous-Borde (Toulon)

Sébastien Tillous-Borde (Toulon)Getty Images

0
0