Rugbyrama

Toulouse et Lyon cartonnent, Clermont se réveille et assomme Brive

Toulouse et Lyon cartonnent, Clermont se réveille et assomme Brive

Le 16/09/2017 à 23:02Mis à jour Le 17/09/2017 à 14:21

TOP 14 – Bilan J4 - Le Stade toulousain s'est adjugé avec brio le Clasico, le Lou a planté les crocs dans le cou de l'UBB, l'ASMCA a retrouvé des couleurs dans le derby du centre face à Brive, qui n'avance pas d'un pouce. Pau est resté souverain au Hameau… Voici le résumé de ce samedi de Top 14.

Eurosport Player : Votre journal 100% numérique

Voir sur Eurosport

Toulouse – Stade français : 53-17

Sept essais, plus de cinquante points passés, un bonus écrasant… la saison dernière semble déjà loin pour le Stade toulousain. Dans la continuité de ce qu'ils avaient montré à Mayol (20-16), les Rouge et Noir n'ont fait qu'une bouchée d'un petit Stade français. À la baguette, la charnière Dupont-Holmes prend ses marques et a permis à Toulouse de mettre en place ce jeu de mouvement voulu par Ugo Mola. La preuve, aucun des sept essais n'a été inscrit par un avant. Et deux le sont par Thomas Ramos, prophète en son pays après avoir dû s'exiler une saison à quelques kilomètres, du côté de Colomiers.

Antoine Dupont face au Stade français

Antoine Dupont face au Stade françaisGetty Images

Pau – Castres : 28-13

Une Section aux deux visages, mais une Section qui enchaîne chez elle. Brouillonne dans le premier acte, menée 13-6 et dans l'obligation de démarrer la seconde période à quatorze, elle a su se remettre à l'endroit. Ses deux anges gardiens : Colin Slade, entré en jeu à pause et dont la qualité de meneur a transformé l'animation paloise, et Watisoni Votu, le finisseur en chef des Béarnais qui a marqué son deuxième succès consécutif. De quoi faire caler le CO et glaner une deuxième victoire de rang au Hameau. Toujours ça de pris pour une équipe paloise toujours fragile défensivement.

Watisoni Votu contre Castres

Watisoni Votu contre CastresGetty Images

Lyon – Union Bordeaux-Bègles : 47-14

On disait l'UBB avec le vent en poupe mais elle a pris une rafale pleine face à Gerland. En deuxième période surtout où elle a encaissé quatre des six essais lyonnais. Le championnat commence à peine mais se dégage déjà le spectre d'une équipe girondine séduisante chez elle mais très pâle hors de ses bases. Au point de prendre un essai par Lionel Beauxis, son premier depuis la saison 2010-2011. Quant au Lou, son faux-pas de la dernière journée contre Pau (30-14) est oublié avec cette troisième victoire en quatre matchs qui lui confère 13 points, soit autant que La Rochelle.

Agen – La Rochelle : 15-20

Vainqueur écrasant de Clermont (51-20), le Stade Rochelais pensait pouvoir rouler sur le promu agenais après lui avoir collé deux essais dans la première demi-heure. Surtout que son arrière Keni Murimurivalu semblait en feu. Raté ! Les Maritimes se sont cassé les dents à vouloir marquer un troisième essai à des Agenais très accrocheurs. Au point de récupérer un point de bonus défensif en fin de partie, et d'infliger une belle frayeur au demi-finaliste de la saison dernière.

Clermont – Brive : 62-6

Le centième derby du Massif Central a tourné très court. Les Jaunards voulaient se racheter après avoir sombré à Marcel-Deflandre (51-20) et ont ratatiné leurs voisins corréziens. Des Coujoux dépassés par la classe et le talent individuel des deux pépites clermontoises Alivereti Raka, qui a planté un triplé, et Damian Penaud, auteur d'un doublé. À part quelques tours de manivelle, Brive n'a pas eu grand-chose d'autre à opposer au champion de France. Le CABCL était déjà dans le doute avant ce match et cette déculottée ne va pas arranger son cas. L'heure est déjà grave pour Nicolas Godignon et ses hommes.

0
0