Icon Sport

TOP 14 - Thomas Ramos (Stade toulousain) : "Non, je ne suis pas revanchard..."

Ramos : "Non, je ne suis pas revanchard..."

Le 01/08/2017 à 09:19Mis à jour Le 01/08/2017 à 09:29

TOP 14 - Meilleur réalisateur de Pro D2 la saison dernière avec Colomiers auquel le Stade toulousain l'avait prêté, le jeune arrière (22 ans) est de retour dans son club formateur. Avec la ferme envie "de s'éclater"...

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Vendredi, vous allez retrouver Colomiers pour le premier match amical de la saison. Que retenez-vous de votre passage là-bas ?

Thomas RAMOS : Je ne retiens que du positif. D’abord la très belle saison que nous avons accompli collectivement même si il n’y a pas eu la qualification au bout (Colomiers a fini 7e à trois points des phases finales, ndlr). À titre personnel, j’en ai profité pour enchaîner les matches et acquérir de l’expérience. On m’a aussi accordé des responsabilités, que ce soit au niveau du but ou de certaines phases de jeu. Et ça va me servir.

Ce système de prêt semble être une bonne chose pour certains jeunes joueurs en manque de temps de jeu...

T.R : Oui. Pour des jeunes qui étaient dans mon cas quand je suis parti, c’est à dire faire de bons matches en Espoir mais ne pas être capable de franchir le pas en Top 14, c’est une bonne solution. Quand on voit mon exemple ou celui de Martin Devergie, qui était dans mon cas et qui vient de signer trois ans à Montpellier, c’est une bonne chose.

Thomas Ramos (Colomiers) face à Biarritz - 20 avril 2017

Thomas Ramos (Colomiers) face à Biarritz - 20 avril 2017Icon Sport

" Ce n’est pas que je n’ai pas le droit à l’erreur mais je vais être attendu et c’est normal"

Au Stade toulousain la concurrence s’annonce féroce. À quel poste préfèreriez-vous être utilisé ?

T.R : Il y a une grosse concurrence, comme partout. On verra où on me met mais moi, personnellement, j’aimerais bien me concentrer sur ce que je dois faire à mon poste d’arrière.

Le discours du staff à votre égard a-t-il évolué depuis votre retour de Colomiers où votre statut a forcément un peu changé ?

T.R : Peut-être que je reviens avec un autre statut car ils m’ont vu jouer à un niveau plus élevé que le niveau Espoirs. J’ai prouvé la saison dernière que je pouvais évoluer en Pro D2 et du coup, je pense que le staff va aussi attendre davantage de moi cette année. Ce n’est pas que je n’ai pas le droit à l’erreur mais je vais être attendu et c’est normal.

Avez-vous obtenu certaines garanties concernant votre temps de jeu ?

T.R : On a eu des discussions et les échanges ont été positifs. Ce n’est pas parce que j’ai fait une bonne saison dernière que je vais jouer tous les matches. C’est à moi de travailler surtout. Si je ne suis pas bon, il n’y a aucune raison que je joue.

Thomas Ramos (Colomiers)

Thomas Ramos (Colomiers)Icon Sport

" On a un groupe plus jeune que beaucoup d’autres et il faudra jouer sur cette qualité de déplacement et de vitesse"

Revenez-vous avec la ferme intention de prouver quelque-chose ?

T.R : Non, je ne reviens pas du tout avec cet état d’esprit. Je reviens avec l’état d’esprit qui était le mien la saison dernière : jouer au rugby et m’éclater sur le terrain. Je n’ai pas envie de dire que je suis revanchard car cela s’est mal passé il y a deux ans.

Vous serez en fin de contrat en juin prochain. Est-ce un paramètre qui entre en ligne de compte quand on commence une saison ?

T.R : Je n’y pense pas spécialement. Cela m’arrive d’en parler avec certaines personnes, mais pas plus que ça. Si je commence à trop me poser de questions, je ne vais pas me concentrer sur l’essentiel qui est le terrain.

Un dernier mot sur vos ambitions : après une dernière saison compliquée à quoi peut prétendre le Stade toulousain selon vous ?

T. R : On ne parle pas beaucoup du passé et tout le monde est concentré sur ce qui arrive. Comme le staff le dit, on a un groupe plus jeune que beaucoup d’autres et il faudra jouer sur cette qualité de déplacement et de vitesse. On est tous en phase avec le discours du Président (Didier Lacroix, ndlr) qui veut ramener le club dans l’élite du championnat.

Thomas Ramos (Colomiers) - 2 septembre 2016

Thomas Ramos (Colomiers) - 2 septembre 2016Icon Sport

0
0