Icon Sport

Top 14 - Mathieu Bastareaud (Toulon) : "On était dans une mauvaise routine ces dernières années"

Bastareaud : "On était dans une mauvaise routine ces dernières années"

Le 28/08/2017 à 11:29Mis à jour Le 28/08/2017 à 11:30

TOP 14 - Capitaine lors de la victoire du RCT face à Pau, Mathieu Bastareaud a pris le temps de revenir sur ce nouveau statut mais également d'évoquer ce nouveau Toulon qui se dessine sous Fabien Galthié.

Eurosport Player : Votre journal 100% numérique

Voir sur Eurosport

Comment avez-vous vécu ce rôle de capitaine ?

Mathieu BASTAREAUD : Je suis content, c'était une première et belle expérience pour moi. Dans un grand club comme ça, passer après des Herrero, Champ, Diaz, Jonny (Wilkinson, ndlr) ... c'était un honneur. Ce n'est pas dans mon naturel mais Fabien (Galthié) me l'a demandé. J'ai accepté. Je ne pense pas que je le serai toute la saison puisque Guilhem (Guirado) et Duane (Vermeulen) vont revenir mais je suis un soldat, je réponds aux sollicitations du coach et des joueurs. C'était un nouveau rôle et ce n'était pas déplaisant.

Cela a-t-il changé votre façon d'aborder cette rencontre ?

M.B : J'essaie de me concentrer sur ce que j'ai à faire. Quand tu es capitaine, tu peux vite t'éparpiller et parler à tout le monde... Mais ça ne sert à rien, ce sont de grands garçons et tout le monde connaît son rôle. J'ai essayé de faire le plus simple possible et de ne pas m'emporter. D'être plus posé dans mon attitude. J'ai tendance parfois à trop parler notamment à l'arbitre. J'ai essayé de faire au plus simple. La tâche a été simplifiée par notre entame de match où les consignes ont été respectées, c'était top.

Justement, quel regard portez-vous sur cette première rencontre de championnat ?

M.B : C'était un bon match. Une bonne reprise. On a eu des coups de moins bien mais on a su rester dans le match. Je suis content. Je ne sais pas si la préparation a été digérée, mais c'est vrai qu'elle a été longue et beaucoup plus intense que les années précédentes. Après, les matchs amicaux étaient un peu bizarres, avec deux rencontres en Argentine, revenir puis jouer Clermont quatre jours après puis Lyon ensuite qui est aussi une belle équipe... Mais on s'était dit qu'à partir d'aujourd'hui, c'était derrière nous et que ça commençait là. On débute par une belle victoire, malheureusement sans le bonus, mais c'est bien ce que l'on a montré aujourd'hui (dimanche, ndlr).

" J'ai montré que je savais faire des efforts malgré ce que l'on dit"
Mathieu Bastareaud (Toulon) face à Pau - 28 août 2017

Mathieu Bastareaud (Toulon) face à Pau - 28 août 2017Icon Sport

Avez-vous le sentiment que les changements, notamment au niveau du staff, apportent un nouvel élan ?

M.B : Tous les changements apportent un vent de fraîcheur. On était un peu tombé dans quelque chose de ronflant ces dernières années. On était dans une mauvaise routine. Les changements ont cassé cela et on a vu des choses nouvelles. Ça a été un peu dur au début de tout assimiler. Mais on a tous su répondre présent et pourvu que ça dure car on a un début de championnat compliqué. On va se remettre au travail cette semaine et préparer le déplacement chez le champion de France. Ils ont plus de pression que nous vu qu'ils ont perdu samedi. On ira sans pression.

Le jeu voulu et mis en place par le staff vous correspond-il ?

M.B : On essaie de mettre de la vitesse et de l'intensité dans ce que l'on fait. La préparation a été axée sur cela. Vous savez, moi, on me demande de faire quelque chose, je le fais ! Ça ne me dérange pas, ça demande beaucoup d'efforts, mais j'ai montré par le passé que je savais faire des efforts malgré ce que l'on dit !

0
0