Icon Sport

Top 14 / Cheslin Kolbe : "J'apprécie chaque seconde"

Kolbe : "J'apprécie chaque seconde"

Le 06/10/2017 à 17:37

TOP 14 - Visiblement ravi de son choix d'avoir rejoint la France et le Stade toulousain, l'ailier sud-africain, Cheslin Kolbe, a également hâte d'affronter le champion de France en titre, Clermont, dimanche soir.

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Avez-vous hâte d'affronter le champion de France en titre ?

Cheslin Kolbe : Oui, vraiment. Je regardais déjà leurs matchs quand j'étais encore en Afrique du Sud. C'est une excellente équipe, mais de notre côté, nous connaissons un bon début de saison et nous devons continuer à construire ce que nous avons commencé. Ce sera un grand challenge.

A quoi vous attendiez-vous en arrivant en France ?

C.K. : Je savais que le rugby pratiqué en France était très différent du Super Rugby. Dans le sud, le jeu va plus vite. Ici, c'est plus physique et mon hypothèse s'est vérifiée rapidement. Il était donc important que mentalement, je bascule rapidement sur ce nouveau rugby. Jusqu'ici, mon adaptation se passe bien. Et puis les joueurs m'ont rapidement intégré pour que je me sente chez moi. Je cherche donc simplement à prendre du plaisir sur le terrain, tout en restant dans ce que demandent les entraîneurs. Et puis avec le boulot qu'abattent mes coéquipiers sur le terrain, je n'ai plus qu'à prendre le ballon et courir ! (rires) J'apprécie chaque seconde passée ici. Je me sens déjà chez moi.

Clermont possède un excellent triangle arrière, est-ce qu'un joueur vous a marqué en particulier ?

C.K. : Oui, l'ailier fidjien Raka. Il est grand, va très vite... Ah, il est blessé ? Ok. Peu importe quel sera le joueur qui le remplacera, ce sera un grand joueur. Ils ont d'excellents joueurs, donc je n'ai pas besoin de me focaliser sur mon adversaire direct. De toute façon, il sera de qualité.

Virimi Vakatawa à la lutte à la course avec Alivereti Raka

Virimi Vakatawa à la lutte à la course avec Alivereti RakaGetty Images

Une victoire contre Clermont viendrait conclure de belle façon cette première phase de championnat ?

C.K. : Oui, c'est vraiment un match important à nos yeux. Et comme je l'ai dit avant, nous devons continuer à progresser et à construire ce que nous avons commencé. Le Top 14 est un championnat serré, il n'y a pas de match facile. Mais ce qui arrive dimanche soir, c'est sérieux. L'équipe qui parviendra à marquer des points à la moindre opportunité remportera le match.

Quelles sont les forces du Stade toulousain à l'heure actuelle ?

C.K. : Le pack. Nous avons des avants qui travaillent dur pour nous et cela nous rend la tâche bien plus facile. On l'a encore vu samedi dernier : tant qu'ils ne dominent pas, il nous est plus difficile de lancer nos mouvements.

Que reste t-il à améliorer ?

C.K. : Nos montées défensives sous les ballons hauts, nous devrons être vigilants sur cela face à Clermont, sinon ils franchiront. Nous devons aussi améliorer notre discipline. Dimanche, on ne pourra pas se permettre d'offrir des points faciles à Clermont. Ces deux secteurs seront testés dimanche soir.

0
0