Midi Olympique

RUGBY - TOP 14 - Matthieu Jalibert : "J'ai mal attaqué le ballon !"

Jalibert : "J'ai mal attaqué le ballon !"

Le 04/11/2017 à 19:04Mis à jour Le 04/11/2017 à 19:20

TOP 14 - L'ouvreur de l'UBB, impressionnant par moment, revient sur la courte défaite de l'UBB à Toulouse (38-37) et sur sa pénalité manquée à la dernière minute.

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Les Bordelo-béglais sont passés à côté d'un exploit colossal. Ils ont perdu 38-37, en marquant quatre essais à Toulouse et manquant de peu la pénalité de la gagne à la dernière minute. Auparavant, ils avaient remonté un déficit de 21 points (3-24) pour mener 37 à 31. Au cœur de cet exploit manqué de peu, le jeune ouvreur Matthieu Jalibert, impressionnant d'autorité et d'inspiration. Ils nous a confié ses impressions.

Sur un plan global, la performance de l'UBB fut loin d'être mauvaise, non ?

Matthieu Jalibert : Oui, nous prenons quand même 24 points en moins de vingt minutes... On ne pouvait pas faire pire. Après, nous avons réussi à revenir en faisant des choses simples, à partir d'une bonne conquête. Nous leur avons posé des problèmes, et nous sommes revenus petit à petit en les ramenant dans leur camp.

" Nous avons fait le jeu"

Quel était votre plan de jeu ?

M. J. : Les maintenir chez eux avec une énorme pression pour qu'ils ne puissent pas en sortir. Où alors, s'ils voulaient jouer qu'ils le fassent depuis leurs vingt-deux avec le risque de fautes que ça comporte, et de récupération pour nous. Alors, ça n'a pas marché pendant les vingt premières minutes, mais je pense que dans les 60 dernières nous avons vraiment appliqué ce que nous désirions faire et je pense que ça s'est vu. C'est quand même nous qui avons fait le jeu.

C'était la raison pour laquelle vous avez tenté ces trois ou quatre coups de pied rasants ?

M. J. : Oui, nous l'avions travaillé en semaine avec les entraîneurs et la ligne de trois quarts, ça faisait partie de l'arsenal des options qui s'offraient à nous.

Matthieu Jalibert a eu la pénalité de la gagne au bout du pied, face à Toulouse (38-37 pour le Stade toulousain, à Ernest-Wallon) - Top 14 (4 novembre 2017)

Matthieu Jalibert a eu la pénalité de la gagne au bout du pied, face à Toulouse (38-37 pour le Stade toulousain, à Ernest-Wallon) - Top 14 (4 novembre 2017)Getty Images

Avez-vous un regret sur le ballon vendangé qui amène le deuxième essai de Kolbe ?

M. J. : Oui, j'ai forcément un petit regret. En fait, je pense que Metuisela Talebula va venir couper "main-main" avec moi. Il ne vient pas et je lâche un peu le ballon alors que j'aurais pu le garder. C'est un fait de jeu, comme la pénalité de la dernière minute.

Justement, cette pénalité, est la fatalité ?

M. J. : Non, il y a des choses à dire parce que je n'ai pas pris le ballon comme je me suis dit qu'il fallait que je le prenne. Je ne rentre pas assez dans le ballon. Je suis un peu déçu car les avants avaient fait un travail immense pour obtenir une pénalité après mêlée et moi, je n'ai pas été à la hauteur.

" La faute y est... et n'y est pas en même temps"

Quelle est votre sensation sur l'essai refusé à Geoffrey Cros, sans doute le tournant du match ?

M. J. : La faute y est et n'y est pas en même temps. L'arbitre siffle un écran, mais Gaël Fickou est arrivé à prendre mon partenaire malgré tout. Après, ça joue dans le sens, je prends l'intervalle, j'arrive à casser un plaquage, je lève la tête et je trouve le soutien de Geoffrey à l'extérieur.

Au delà de quelques péripéties, vous avez réussi pas mal de off-loads …

M. J. : Oui, ça fait partie de mon jeu d'attaquer la ligne et faire jouer derrière moi. Maintenant, il faut que j'arrive à trouver cette alternance entre faire jouer les autres et jouer pour moi.

Vous ne serez pas en vacances à la différence de pas mal de vos coéquipiers.....

M. J. : Lundi, je pars avec les Barbarians, ça me permettra de me confronter à un niveau encore plus élevé.

Quel est le prochain stade que vous devez franchir dans votre progression ?

M. J. : Dans la gestion je dois faire mieux. Parfois, je porte le ballon alors que je dois le donner pour mieux me replacer et être disponible pour la continuité du jeu.

0
0