Getty Images

RUGBY - TOP 14 - Lyon enchaîne, Pau réagit, Toulon s'écroule... Les tops et les flops du week-end

Lyon enchaîne, Pau réagit, Toulon s'écroule... Les tops et les flops du week-end
Par Rugbyrama

Le 09/10/2017 à 17:10Mis à jour Le 09/10/2017 à 17:49

TOP 14 - La prise de pouvoir de Lyon, la fête à Ernest-Wallon, le trou d'air de Toulon, le coup de poing de Moreaux... Voici nos tops et nos flops de la 7e journée.

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Nos tops

Lyon en patron

Après sa victoire sur la pelouse du Racing 92, le LOU s'est imposé à Agen, avec le bonus offensif à la clé. Une nouvelle démonstration de force des hommes de Pierre Mignoni qui ont signé leur sixième succès en sept journées, ce qui leur permet de prendre la tête du championnat pour la première fois de la saison. De quoi satisfaire le manager lyonnais : "Ce n'est pas anecdotique, c'est bien. C'est la première fois que ça arrive au club mais ce n'est qu'un début […] Le plus dur c'est d'y rester (à la première place, ndlr). Il y a encore dix-neuf journées. Je sais que vous allez nous voir beaux, dans les six, mais je sais que nous n'y sommes pas encore."

La réaction paloise

Surpris à domicile par le Stade français le week-end précédent, les Palois ont vite rectifié le tir en s'imposant sur la pelouse du promu oyonnaxien pour ne pas terminer ce premier bloc sur deux défaites consécutives. La Section se repositionne juste derrière le Top 6. "On s'est battu, se félicitait Thomas Domingo, On n'a rien lâché et au final cela a payé. Une victoire en déplacement après la défaite du week-end dernier, cela fait du bien à la tête."

Toulouse à guichets fermés

Face à Clermont, le Stade toulousain a tenu le choc pour s'offrir un quatrième succès de rang. Une belle série qui permet aux hommes d'Ugo Mola de terminer ce premier bloc sur le podium du championnat. Surtout, les Toulousains ont évolué pour la première fois de la saison dans un stade Ernest-Wallon à guichets fermés, soit 18 838 spectateurs présents pour donner de la voix. L'opération reconquête des Haut-Garonnais est en marche.

Vidéo - Arias, Dubié, Dupont, Gill... Notre XV de la 7e journée

02:40

Nos flops

Le Castrais Moreaux, mauvaise poire

Brive a remporté sa première victoire de la saison. Un véritable soulagement pour les Corréziens, courageux, qui peuvent néanmoins remercier le deuxième ligne castrais Victor Moreaux. A la lutte dans un ruck avec Julien Ledevedec, le Tarnais, agacé, se laissait aller et distribuait une poire. L'arbitre avait recours à la vidéo et sortait logiquement un carton jaune (31e). En supériorité numérique, les Brivistes, menés d'un point jusque-là, inscrivaient un essai de pénalité et une pénalité pour prendre l'avantage à la pause (16-7). Christophe Urios n'a pas vraiment apprécié puisque Victor Moreaux n'est pas revenu en jeu à la fin de son expulsion temporaire.

Toulon gâche une avance de quinze points

François Trinh-Duc (RCT) tente de plaquer Jean-Baptiste Dubié (UBB)

François Trinh-Duc (RCT) tente de plaquer Jean-Baptiste Dubié (UBB)Getty Images

François Steyn pas dans son assiette

Titularisé au poste d'ouvreur pour la première fois de la saison, le Montpelliérain François Steyn n'a pas été le chef d'orchestre attendu d'un MHR sur le reculoir face au Stade français. Le Sud-Africain, qui remplaçait le néo-zélandais Aaron Cruden, s'est montré beaucoup trop maladroit dans son jeu au pied d'occupation pour coincer les Parisiens dans leur camp. Montpellier s'incline pour la deuxième fois de la saison et perd son fauteuil de leader, mais ce ne devrait être qu'un simple passage à vide pour le Springbok aux cinquante-six sélections.

Par la rédaction

0
0