Getty Images

RUGBY - TOP 14 - Première défaite et première claque pour Montpellier

Premier revers et première claque pour Montpellier

Le 24/09/2017 à 11:41Mis à jour Le 24/09/2017 à 11:45

TOP 14 - Dépassés par la hargne et la vitesse de Girondins qui voulaient se racheter de l'humiliation subie face à Lyon, les Montpelliérains ont concédé leur première défaite de la saison. Et quelle défaite !

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

C'est bien connu : plus une série dure, plus elle approche de sa fin. Après quatre journées et autant de victoires, dont trois bonifiées et une acquise sur la pelouse de Castres, candidat légitime à la qualification (rien que ça), le MHR a donc enregistré sa première défaite de la saison. Seulement voilà, joueurs et staff ne s'attendaient certainement pas à ce qu'elle ce soit aussi sévère. Jusqu'alors, Montpellier n'avait jamais encaissé plus de vingt points. C'était la semaine dernière, contre un autre cador du Top 14, Toulon. Là, les hommes de Vern Cotter ont flirté avec la barre des cinquante points.

La mine fermée mais sans une once de colère, Vern Cotter, le manager héraultais, préférait relativiser cette claque à la fin de la rencontre : "On a été surpris par la vitesse d'exécution de Bordeaux et il ne faut pas leur enlever ça. Dans l'ensemble, on a été dominés, on a reculé la plupart du temps. Mais toutes les équipes depuis le début de saison ont une journée où c'est un peu 'off'. On fait une mauvaise entame, les Bordelais marquent rapidement, ils dominent les 'off-loads' qui les font avancer sur le terrain et après, on court après le score." Même écho du côté des joueurs, qui versaient dans le fatalisme. Les "galactiques héraultais" ne sont donc pas invincibles. A l’évocation de ce constat, le pilier Grégory Fichten sourit : "Nous n'avons jamais été des Galactiques et nous ne sommes pas invincibles... du moins, ce n'est pas l'image que nous avons de nous-mêmes. Les défaites arrivent, mais il est certain que l'ampleur du score nous frustre énormément."

"On a l'opportunité de revenir un peu mais on n'arrive pas à marquer sur nos temps forts. Il y a des informations à prendre sur nous pour la prochaine rencontre. Ça va être important et ça va nous aider pour construire le prochain match contre Brive", concluait Cotter.

0
0