Getty Images

RUGBY - TOP 14 - Clermont, champion en péril

Clermont, champion en péril

Le 09/10/2017 à 12:12Mis à jour Le 09/10/2017 à 18:01

TOP 14 - Après un premier bloc de sept matches en Top 14, l'ASMCA pointe à une bien triste neuvième place. Si le championnat est encore long pour combler ce retard à l'allumage, la manière a souvent été plus inquiétante que le résultat.

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Exclusivité Eurosport Player : Suivez 100% du championnat !

Voir sur Eurosport

La manière, cette fois-ci, aura au moins pansé quelques plaies. Ce n'est pas que les Clermontois aient été franchement emballants, dimanche soir sur la pelouse d'Ernest-Wallon. Mais dans leurs nombreuses imperfections du moment, ils ont au moins eu le bon goût d'assurer le service minimum du rugby : le combat. "Au niveau de l'état d'esprit il n'y a rien à dire même si, au final, on est loin du compte. Il faut garder ce qui a marché : on voulait être présent dans le combat et on l'a été" encourageait après la rencontre Morgan Parra, capitaine par interim après la longue blessure de Damien Chouly.

L'urgence européenne

Globalement rassurés par leur capacité à répondre – enfin – au défi physique de l'adversaire, les Auvergnats en appelaient alors au temps. Celui qui, ils l'espèrent, leur sera finalement bénéfique dans le marathon du Top 14 pour retrouver des couleurs, au profit également d'un calendrier plus favorable lors du prochain bloc de matches. Problème : dimanche, ils lanceront sur la pelouse des Ospreys leur campagne de Champions Cup. Une compétition qui, justement, construit sa spécificité sur l'urgence, avec seulement six matches de phase régulière avant les quarts de finale.

"On est sur la bonne voie mais effectivement, c'est un gros challenge qui va se présenter à nous : se resserrer autour de l'objectif, majeur dans notre saison, qu'est la Coupe d'Europe" admettait Parra. "Il faudra être capable de se servir de cet événement pour élever nettement notre niveau de jeu. J'ose croire que nous en sommes capables. Je sens que nous ne sommes pas très loin de basculer du bon côté. Mais il faut que cela se transforme en actes. Et rapidement. Vue notre poule, une défaite à 0 point aux Ospreys serait déjà un premier pas hors de la compétition".

Stats :

0 - S'ils n'ont pas gagné un seul de leurs quatre matchs à l'extérieur cette saison (Bordeaux-Bègles, La Rochelle, Castres et Toulouse), les Clermontois n'ont surtout pas ramené le moindre point de bonus. Une rareté pour le club auvergnat, qui n'était rentré bredouille d'un déplacement, l'an dernier, qu'à trois reprises. En treize rencontres.

18 - Secteur ciblé cet été, après une saison 2016-2017 décevante sur ce critère, la défense clermontoise ne va pas en s'améliorant avec 18 essais encaissés jusqu'ici, en sept rencontres. "Aujourd'hui, au moins, nous n'avons pas lâché mais nous encaissons encore des essais trop facilement", reconnaissait Parra dimanche soir.

0
0