Icon Sport

RUGBY - TOP 14 - Alexis Palisson : "Je suis content pour le rugby"

Palisson : "Je suis content pour le rugby"
Par Rugbyrama

Le 30/10/2017 à 14:37Mis à jour Le 31/10/2017 à 13:19

TOP 14 - Alexis Palisson réaslise un excellent début de saison. L'ailier international (30 ans, 21 sélections) retrouve des couleurs sous le maillot lyonnais. Et du plaisir pour un rugby de mouvement...

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Face à Oyonnax, comment expliquez-vous votre mauvaise entame de match ?

Alexis Palison : Nous avons peut-être eu du mal à nous y mettre mais je pense surtout qu'Oyonnax a beaucoup joué au ballon. Nous avons couru après eux. Et passer son temps à défendre est compliqué au bout d'un moment, encore plus pour les avants. Oyonnax a eu beaucoup de réussite. C'était mérité au vu de leur début de match. C'est une équipe qui joue beaucoup, utilise peu le jeu au pied. Après, ce qui a fait notre force est d'avoir su rester dans nos schémas de jeu. Notre collectif nous permet de garder notre sang froid. Nous avons su remettre la main sur le ballon et cela s'est mieux passé pour nous.

" Quand j'avais vu les matches de barrages la saison dernière, j'avais eu peur. C'était une boucherie... "

En deux matches, avec la réception de Sale, vous avez encaissé trois essais sur interception...

A. P. : C'est le défaut de notre jeu. Il est ambitieux et c'est le risque. Parfois, on veut faire la passe en trop. Mais si nous arrêtons de faire cela, nous ne marquerons plus de jolis essais. Pierre (Mignoni) ne tape jamais sur les doigts de quelqu'un qui ose, à moins de tenter un geste impossible. Et nous avons des deuxièmes et des troisièmes lignes qui passent les bras. C'est chouette. Même les piliers s'y mettent maintenant. Bon, je pense tout de même qu'Alex Menini va vivre un sale moment lundi lors de la séance vidéo (rires).

Personnellement, vous marquez un nouvel essai. Ce jeu vous plaît ?

A. P. : Je me régale ! Nous sommes efficaces sur les ballons de récupération. Et c'est agréable de jouer avec nos jeunes joueurs. Ils travaillent beaucoup, essaient de gommer leurs défauts. J'ai trente ans et ils me redonnent de l'entrain. Cela me redonne foi dans le rugby ! C'est pareil quand je vois jouer La Rochelle. Ce ne sont pas des monstres physiques, mais ce sont des athlètes. Et les règles vont dans le sens du jeu. Les jeunes arbitres qui arrivent sont dans l'esprit. Ils favorisent l'équipe qui avance. Je suis content pour le rugby. Quand j'avais vu les matches de barrages la saison dernière, j'avais eu peur. C'était une boucherie...

Propos recueillis par Sébastien Fiatte

0
0