Getty Images

RUGBY 7e journée - Toulouse se paie Clermont, toujours bredouille à l'extérieur (28-18)

Toulouse se paie Clermont, toujours bredouille à l'extérieur

Le 08/10/2017 à 22:49Mis à jour Le 08/10/2017 à 23:44

TOP 14 - Le Stade Toulousain l'a emporté à domicile face à Clermont (28-18), ce dimanche, lors du dernier match de la 7e journée. Toulouse (3e) poursuit ainsi son bon début de saison, tandis que les champions en titre continuent de mal voyager (quatre défaites sans le moindre bonus défensif) et restent englués dans le bas du tableau, à la 9e place.

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Le Stade toulousain confirme son retour au premier plan en s’offrant le champion de France dans un stade Ernest-Wallon à guichets fermés. Les conditions étaient donc réunies pour que le groupe d’Ugo Mola aille chercher une quatrième victoire consécutive qui replace Toulouse sur le podium du Top 14. Pour l’ASM, c’est un nouveau déplacement à blanc et c’est d’autant plus inquiétant que les Clermontois n’ont toujours pas décroché le moindre point hors de leurs bases depuis l’entame de la saison... pas l’idéal avant d’aborder la Coupe d’Europe.

Ce résultat et ce scénario n’ont pas empêché d’assister à un très joli duel entre deux formations qui savent se mettre à la hauteur d’un événement et assurer le spectacle. Si l’intensité a baissé à mesure que le déchet technique s’est fait ressentir, c’est au prix de gros efforts pendant près d’une heure. Le jeu proposé durant la première période a séduit, les deux équipes se rendant coups pour coups, au prix d’un investissement total. La fatigue physique conjuguée à l’apport des bancs a clairement fait office de tournant décisif dans ce duel.

La charnière toulousaine a encore brillé

Cela commence à devenir une habitude : les prestations abouties d’une charnière plus que complémentaire au Stade toulousain. Antoine Dupont a inscrit un doublé (26e et 39e) et Zack Holmes le troisième essai des siens (43e). Plus encore que d’avoir été à la conclusion, ils sont à l’origine de ce jeu de mouvement qui commence à ressembler à ce qui a toujours fait l’ADN du club. Le bonus offensif a failli faire office de cerise sur le gâteau mais le carton jaune de Florian Fritz (71e) a rapidement mis fin à cette soudaine ambition.

En face, Morgan Parra et Camille Lopez ont souffert de la comparaison, tandis que les Auvergnats ont manqué de réalisme. Ils ont pourtant mis en place des séquences intéressantes. Les essais de Parra sur une relance de 60 mètres (36e) et de David Strettle d’un plongeon en bout de ligne (72e) en furent la preuve. Au ce souci de la finition, il faut ajouter l’indiscipline, que le jaune de Peceli Yato (59e, pour une charge avec le coude) traduit parfaitement. Avec 10 cartons depuis le début de saison, c’est un bien triste record que détiennent les Clermontois.

Morgan Parra (Clermont) a inscrit un essai lors de la défaite des siens à Toulouse (28-18) - 08 octobre 2017

Morgan Parra (Clermont) a inscrit un essai lors de la défaite des siens à Toulouse (28-18) - 08 octobre 2017Getty Images

0
0