Getty Images

RUGBY - TOP 14 - Montpellier tombe à Bordeaux, La Rochelle punit Oyonnax, Toulouse enfonce Brive

Montpellier tombe à Bordeaux, La Rochelle punit Oyonnax, Toulouse enfonce Brive

Le 23/09/2017 à 22:49Mis à jour Le 24/09/2017 à 10:56

TOP 14 - Clermont a battu le Racing 92 d’une courte tête. Le MHR a brutalement chuté de son nuage. Marcel-Deflandre est resté sur le sien. Encore une défaite pour Brive tandis que Pau enchaîne sa troisième victoire. Bilan de ce cinquième samedi de Top 14.

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Exclusivité Eurosport Player : Suivez 100% du championnat !

Voir sur Eurosport

Clermont – Racing : 23-21

À la fête lors de la dernière journée contre Brive (62-6), Marcel-Michelin a dû serrer les dents tout le long du choc entre les deux derniers champions de France. Le public clermontois a vu du spectacle en première période, avec notamment un nouvel essai de son homme providentiel Alivereti Raka (son cinquième de la saison), mais plus beaucoup par la suite. Auvergnats et Franciliens avaient des vieux comptes à régler et cela s’est vu avec plusieurs échauffourées. Si l’ASMCA a gagné le match, le Racing 92 repart du Michelin avec des certitudes et un point de bonus défensif sur lequel il pourra bâtir.

Les Clermontois félicitent Alivereti Raka

Les Clermontois félicitent Alivereti RakaGetty Images

Union Bordeaux-Bègles – Montpellier : 47-17

Avouez que nous avons eu du nez en pronostiquant la première défaite de la saison pour Montpellier. Nous ne nous attendions pas en revanche à une telle débâcle ! C’était sans compter les belles dispositions de l’UBB à Chaban-Delmas cette année. Son ouvreur Simon Hickey a, lui, attendu cette réception du leader pour se sublimer, avec un 9/9 au pied et l’essai du bonus en fin de match qui a porté son total à 27 points. Un grand cru qui laissera des maux de tête au MHR toute la semaine.

La Rochelle - Oyonnax 57-12

Le champion de Pro D2 peut se dire qu’il n’a fait guère moins bien que celui de Top 14 à Marcel-Deflandre. Oyonnax n’a rien pu faire face au Stade rochelais, encore irrésistible. Quatre essais marqués par mi-temps, dont les deux derniers pour Kini Murimurivalu, peut-être le meilleur arrière du championnat en ce début de saison. Avec ce nouveau carton, les Maritimes passent devant au classement de la meilleure attaque (171 points en 5 journées) et justifient la récente razzia de prix à la Nuit du Rugby. Le promu doit quant à lui vite tourner la page, il n’avait rien à espérer face à une telle équipe.

Agen – Pau : 14-20

Ces Agenais ne sont vraiment pas récompensés à la mesure de leurs efforts à Armandie. Ils avaient déjà fait vaciller La Rochelle (15-20) et auraient encore largement pu s’imposer face à Pau. Zéro point, c’est presque injuste pour le promu, qui a livré une nouvelle bataille courageuse dans son antre. Plus sérieuse que lors de ses précédentes sorties, la Section a dû son salut à une incroyable générosité devant sa ligne plusieurs minutes après la sirène. Un troisième succès d’affilée avec le cœur et les tripes pour des Béarnais qui enchaînent et basculent du bon côté du classement.

Brive – Toulouse : 19-22

Le Stade toulousain a eu cinq points en mains, en a perdu un dans la bataille, mais se contentera amplement de ce court succès. Déjà parce que c'est le premier à Amédée-Domenech depuis 8 ans et aussi parce qu'il valide les très bonnes impressions laissées par les troupes d'Ugo Mola depuis la reprise du championnat. Ce match a aussi été l'occasion pour Zack Holmes de signer son premier essai sous ses nouvelles couleurs. Toulouse qui rit, Brive qui pleure car le CABCL s'est offert une grosse balle de match qui, si elle avait été concrétisée, lui aurait fait tellement de bien. Nicolas Godignon va bien trouver du positif à retirer de ce match, mais l'heure est grave en Corrèze.

0
0