AFP

Malik Hamadache (Section Paloise) : "Nous espérons faire basculer notre compteur dans le positif"

Hamadache : "Nous espérons faire basculer notre compteur dans le positif"

Le 05/10/2017 à 16:51Mis à jour Le 05/10/2017 à 17:07

TOP 14 - Battue la semaine dernière au Hameau par le Stade Français (23-25), la Section Paloise se déplace samedi (18h45) à Oyonnax avec des intentions. Actuellement 8ème du Top 14, la Section espère réaliser une performance. Pour cela elle devra montrer un tout autre visage et s'appuyer sur ses leaders parmi lesquels son pilier Malik Hamadache.

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Exclusivité Eurosport Player : Suivez 100% du championnat !

Voir sur Eurosport

Avez-vous un impératif de résultat à Oyonnax ?

Malik Hamadache : Au-delà du résultat, nous avons un impératif de performance. Si nous parvenons à être performants, à mettre notre jeu en place et à imposer notre rythme, le résultat suivra derrière. Oyonnax a affiché des ambitions en début de saison et nous savons que cette équipe va mettre beaucoup d'envie pour s'imposer devant son public. C'est un beau défi à relever !

Que pensez-vous du jeu d'Oyonnax ?

M.H. : C'est une équipe qui a beaucoup de valeurs. Elle sait être aussi efficace dans le combat que lorsqu’elle déplace le ballon. C'est une belle équipe et le match qui nous attend s'annonce compliqué. Ayant perdu comme eux le week-end dernier, nous sommes dans la même situation. Ils voudront gagner et nous, nous voudrons nous racheter !

Comment s'est passée votre semaine à l'entraînement ?

M.H. : Nous avons beaucoup bossé et nous avons mis beaucoup de conviction et d'envie dans ce que nous avons entrepris. Il fallait qu'on remette les choses au clair pour repartir sur de bonnes bases. On a regardé à la vidéo ce qui a pêché et on l'a travaillé. Cette rencontre face au Stade Français n'aurait jamais dû nous échapper. On va tout donner à Oyonnax pour tenter de faire oublier ce non-match.

Avez-vous trouvé des solutions concernant la touche ?

M.H. : Aujourd'hui tous les clubs analysent les adversaires à la vidéo et ça complique les choses. Nos adversaires savent mettre en place des stratégies pour nous contrer et il faut savoir s'adapter. Pour notre part, nous n'avons pas su le faire samedi dernier. Je pense que le travail réalisé cette semaine va nous permettre de gommer ces ratés.

Malik Hamadache (Pau) - avril 2017

Malik Hamadache (Pau) - avril 2017Icon Sport

La Section n'a-t-elle pas manqué d'agressivité et d'envie le week-end dernier ?

M.H. : Je ne crois pas ! Nous avions ces deux ingrédients mais nous avons fait preuve d'un manque cruel de pragmatisme en passant du temps chez eux sans parvenir à scorer. Nos adversaires ont su être patients et ça leur a réussi.

En six rencontres la Section n'a jamais aligné un match plein, pourquoi ?

M.H. : C'est vrai ! Pourtant nous avons su mettre en place nombre de choses. Maintenant nous devons arriver à imposer notre jeu durant 80 minutes. Sur certains temps de jeu nous y parvenons et mettons à mal nos adversaires, mais à d'autres moments c'est plus compliqué. Il est impératif de faire les efforts nécessaires pour imposer durablement notre rythme.

La mêlée va bien. Est-ce une satisfaction ?

M.H. : Oui bien sûr ! Quand la mêlée va, le pilier que je suis est ravi. Néanmoins, le Top 14 est long et il ne faut surtout pas tirer de conclusions hâtives. Oyonnax s'annonce comme un bon test dans ce domaine.

Malik Hamadache - Pau

Malik Hamadache - PauAFP

Quel bilan tirez-vous après six matchs ?

M.H. : Le bilan nous le tirerons après ce premier bloc de sept matchs. Pour le moment nous totalisons trois victoires et trois défaites. Nous espérons bien sûr faire basculer notre compteur dans le positif en ramenant un succès de là-bas. On avait la possibilité de basculer dans le positif le week-end dernier mais notre manque de maturité nous en a empêchés. Ce revers face au Stade Français nous donne l'envie de prouver que nous possédons les qualités nécessaires pour exister en Top 14.

" Aucun des bruits m'annonçant dans tel ou tel club n'est sérieux"

Avez-vous entamé des discussions avec les dirigeants pour prolonger votre contrat ?

M.H. : Oui nous avons entamé des discussions. Pour l'instant, je n'ai aucune pression par rapport à ça. Je suis bien à Pau et pour le reste on verra en temps voulu. Pour ma part et pour le moment, je m'attache à être bon sur le terrain. Je peux seulement vous dire qu'aucun des bruits m'annonçant dans tel ou tel club n'est à ce jour sérieux.

Pensez-vous à l'équipe de France ?

M.H. : Oui pour moi c'est un objectif personnel. Je compte vraiment tout donner pour y arriver. Depuis la fin de la saison dernière, je sais que je suis plus attendu par mes adversaires mais peu importe. Je travaille pour m'améliorer et être encore plus fort.

Propos recueillis par Marc Bruno

0
0