Icon Sport

En pleine crise interne, Pau va faire des changements

En pleine crise interne, Pau va faire des changements

Le 13/11/2017 à 10:11Mis à jour Le 13/11/2017 à 18:11

TOP 14 - Information Midi-Olympique : la Section paloise traverse une période de forte tension au sein de sa direction. Le président Bernard Pontneau devrait se séparer de la directrice des services, Sandra Savio. Le vice-président Yanick Le Garrerès devrait lui quitter ses fonctions opérationnelles.

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Le président Bernard Pontneau va devoir trancher. Il a déjà commencé. Depuis plusieurs semaines, des dissensions au niveau de la stratégie existaient entre le patron de la formation béarnaise et le vice-président Yannick Le Garrerès, révèle dans son édition du jour, Midi-Olympique. Une politique validée par la directrice du club, Sandra Savio et qui en ferait les frais. Selon nos informations, Pontneau aurait choisi de s’en séparer et d’engager une procédure de licenciement dans les tous prochains jours. En désaccord, Yannick Le Garrerès aurait présenté sa démission, refusée dans un premier temps par Pontneau.

Les deux hommes sont les principaux artisans du renouveau de la Section paloise. C’est par eux et grâce à leur travail que le club béarnais a retrouvé les sommets. Ce sont eux qui déterminent depuis de nombreuses années, la politique sportive et économique. Au moment où la formation béarnaise semble changer de braquet et tenter de redevenir une place forte du Top 14, avec notamment au mois de décembre prochain, l’inauguration du nouveau stade du Hameau et ses 18 000 places, ces tensions, voire cette crise de gouvernance tombent mal.

Décision dans la semaine

"Oui, il existe un sujet sur lequel nous avons une appréciation différente avec Yannick Le Garrerès, oui il y a des discussions structurelles entre nous, mais à ce jour, il est toujours vice-président du club", se contentait d’affirmer Bernard Pontneau ce dimanche. L’homme est réputé pour être un excellent diplomate, capable d’agréger les compétences. Il fait partie des trois plus gros actionnaires du club, en compagnie de Marc Tournier et de l’ancien président Joachim Alvarez. Il a passé la semaine à l’étranger afin de réfléchir à la meilleure des façons de sortir de ce moment de tension.

Les joueurs, comme les salariés, ne seraient pas informés pour le moment du prochain départ de la directrice des services et de la possible démission de Yannick Le Garrerès. Le début de semaine serait crucial et on devrait connaître, le nouvel organigramme de la SASP dans les tous prochains jours. Si la décision est si difficile à prendre ou à accepter pour Bernard Pontneau, c’est que les deux personnes concernées sont considérées comme étant des très proches.

Malik Hamadach (Pau) / Top 14

Malik Hamadach (Pau) / Top 14Getty Images

0
0