Getty Images

Dorian Lavernhe : "D’entrée, Jonathan Danty m’a foncé dessus..."

Lavernhe : "D’entrée, Danty m’a foncé dessus..."

Le 30/10/2017 à 08:45Mis à jour Le 30/10/2017 à 13:20

TOP 14 - Du haut de ses 18 ans et pour le premier match en Top 14 de sa carrière, le Clermontois Dorian Lavernhe a mené pendant plus d’une mi-temps le jeu des champions de France. "Il s’est bien engagé et a emmagasiné de l’expérience, appréciait le manager Franck Azéma. C’est du temps de gagné pour la suite de sa carrière." Une expérience qui va compter.

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Comment avez-vous vécu ce premier match avec les pros ?

Dorian Lavernhe : Je m’entraîne depuis tout petit pour ces moments-là… Il y avait un peu de pression, mais en arrivant dans ce stade, j’avais surtout la banane et conscience de vivre un instant particulier. D’entrée de jeu, sur son premier ballon, Jonathan Danty m’est venu droit dessus, on m’a un peu cherché dans le ruck… Mais ça n’a pas été plus méchant que ça.

Quand avez-vous appris votre titularisation ?

D. L. : Le mardi, Franck Azéma est venu me voir en me disant que j’allais démarrer la rencontre. Honnêtement, je ne pensais pas être mieux que remplaçant, cela a été une sacrée surprise. J’en suis très reconnaissant à Franck et au club, car les équipes de Top 14 ne sont pas nombreuses à faire confiance à un jeune de 18 ans.

Avez-vous été surpris par l’intensité et la vitesse du jeu, incomparables avec le niveau espoirs ?

D. L. : Le fait d’avoir déjà disputé une mi-temps à Toulon en match amical m’avait permis de me faire une idée de la vitesse du jeu, de l’intensité des chocs. Comme j’y avais déjà un peu goûté, je n’ai pas été surpris. Cette expérience m’a bien servi. Après, sur ce match, il me fallait trouver rapidement des automatismes avec Wesley Fofana et Rémi Lamerat et sur certains coups, nous ne nous sommes pas très bien compris. Mais j’en garderai un excellent souvenir.

Propos recueillis à Clermont par Nicolas ZANARDI

0
0