Getty Images

De sa capacité à gérer les absences découlera la suite de la saison du LOU

De sa capacité à gérer les absences découlera la suite de la saison du LOU

Le 31/10/2017 à 10:00Mis à jour Le 31/10/2017 à 14:16

TOP 14 - Si le LOU tourne à plein régime en ce début de saison, il commence déjà à tirer la langue à certains postes en raison des blessures. Le deuxième ligne Félix Lambey s’est ajouté à la liste ce week-end, déclarant également forfait pour le rassemblement du XV de France, puis le trois-quarts centre Thibaut Regard a lui aussi annoncé qu'il était blessé, ce lundi.

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Malgré la très large victoire face à Oyonnax, samedi, c’est une ambiance particulière qui régnait à Gerland après la rencontre. Tout le groupe était logiquement satisfait d’empocher cinq points mais l’image de Félix Lambey quittant Gerland en larmes reste encore dans les esprits.

Le deuxième ligne connaissait déjà le verdict de la blessure qui l’avait contraint à quitter la pelouse, une entorse du ligament interne du genou droit qui va nécessiter au minimum quatre semaines de repos. Le diagnostic aurait pu être bien plus grave mais cela le prive du premier rassemblement de sa jeune carrière avec le XV de France. La fatalité.

"Nous sommes vraiment très tristes car cela faisait longtemps qu’un joueur du LOU n’avait pas été sélectionné en équipe de France", déclarait à chaud Pierre Mignoni qui a eu une discussion avec son joueur pour le réconforter. Le manager lyonnais commence à empiler les blessés. Trois semaines après avoir perdu sur la pelouse d’Agen le troisième ligne Carl Fearns jusqu’à la fin de saison (lésion du ligament croisé antérieur du genou droit), c’est un autre titulaire qui va manquer des rendez-vous importants, sachant que les cinq prochains adversaires en Top 14 se nomment La Rochelle, Clermont, Toulouse, Toulon et Montpellier !

Le LOU amoindri en troisième ligne et sur les ailes

Une partie du jeu lyonnais repose sur la capacité de sa troisième ligne à ouvrir des brèches, et comme Liam Gill a dû renoncer au match d’Oyonnax pour une contracture, en plus de l’absence déjà prévue de Taiasina Tuifua, c’est sans n°8 que Lyon se présentait face au voisin. Ce genre de situation pourrait lui faire défaut à l’avenir. En attendant l’arrivée prochaine du joker Toa Halafihi, en provenance de Nouvelle-Zélande, c’est Virgile Bruni qui s’est collé à cette mission, fêtant au passage sa première titularisation en championnat de même que l’ancien talonneur Deon Fourie, repositionné à l’aile de la troisième ligne...

Enfin, autres mauvaises nouvelles, Thibaut Regard, trois-quarts centre très en vue en ce début de saison, a déclaré sur les réseaux sociaux qu'il souffrait d'une "lésion musculaire (aux ischios)", annonçant son forfait pour le match entre les Barbarians français et les Maori All Blacks (10 novembre), sans donner plus d'informations sur la gravité de sa blessure. Quant à Delon Armitage, il se retrouve également sur le flanc pour quatre semaines minimum. L’arrière souffre, comme Lambey, d’une entorse du ligament interne d’un genou !

De sa capacité à pouvoir gérer ces absences découlera surement la suite de la saison lyonnaise qui avait débuté par la terrible blessure de Xavier Mignot (fracture du péroné avec arrachement ligamentaire). C’était déjà une solution de moins au poster d’ailier où Alexis Palisson et Toby Arnold ont été sollicités sur sept des huit premiers matches ! Il a même été question de prendre un joker à ce poste où le seul remplaçant de métier se nomme Timilai Rokoduru. "Il faut passer entre les gouttes pour pouvoir assurer l’essentiel et nous positivons", lançait Pierre Mignoni qui s’était efforcé de densifier son effectif à l’intersaison.

0
0