Icon Sport

TRANSFERT - Mourad Boudjellal : "Le président qui signera Johan Goosen est un salopard"

Boudjellal : "Le président qui signera Goosen est un salopard"

Le 20/12/2016 à 10:30Mis à jour Le 20/12/2016 à 10:31

TRANSFERT - Le président de Toulon, Mourad Boudjellal, n'a pas mâché ses mots concernant l'attitude du Racingman Johan Goosen, qui veut aller au clash avec son club. L'homme fort du RCT demande à ce que ses homologues ferment leurs portes au Sud-Africain.

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Ce n'est pas une nouveauté : Mourad Boudjellal n'a pas sans langue dans sa poche. Et quand il s'agit de monter au créneau, le président de Toulon n'est pas du genre à s'échapper. Lundi, il a employé des mots très durs envers Johan Goosen qui, malgré un contrat jusqu'en 2020 avec le Racing 92, veut aller au clash pour quitter son club. "Le président qui signera Johan Goosen est un salopard", a-t-il clamé sur les ondes de RMC.

Mourad Boudjellal en colère contre l'attitude de Johan Goosen

Mourad Boudjellal en colère contre l'attitude de Johan GoosenIcon Sport

Il n'y a pas si longtemps, l'homme fort du RCT s'était montré intéressé pour attirer dans ses filets la pépite sud-africaine. Mais là, la situation a changé. Clairement. Boudjellal a même tiré à boulets rouges sur Goosen. "Ce qu’il fait est un non-respect du contrat. Quand un joueur a une telle attitude, il doit trouver portes fermées partout".

Boudjellal : "Si un président le signe, il met en danger tous les autres présidents du Top 14"

Par tous les moyens, Goosen veut quitter le Racing 92. Il a même présenté une promesse d'embauche en CDI d'une société sud-africaine, Newline Saddle Horse, prenant effet début 2017. En parallèle, des clubs ont fait part de leur intérêt pour le joueur. De quoi agacer sérieusement le Racing 92. Le président Jacky Lorenzetti a même annoncé qu'il était en train de préparer une action au pénal, estimant que les documents présentés par Goosen étaient des faux.

Johan Goosen (Racing 92) lors de la finale gagnée contre Toulon - 24 juin 2016

Johan Goosen (Racing 92) lors de la finale gagnée contre Toulon - 24 juin 2016Icon Sport

Mourad Boudjellal s'est quant à lui montré solidaire. Il en appelle de même à ses homologues du Top 14. "Si un président le signe, il met en danger tous les autres présidents du Top 14. Quand on signe un contrat avec un joueur, on n’a déjà pas beaucoup de droits mais beaucoup d’obligations. Si un président le recrute, on aura encore moins de droits". Plus ça va et plus la situation semble devenir embarrassante pour Johan Goosen, meilleur joueur de la saison dernière.

0
0