Icon Sport

TOP 14 - Si "le dopage" est avéré au Racing 92, Boudjellal demandera "la restitution du titre" !

Si "le dopage" est avéré au Racing 92, Boudjellal demandera "la restitution du titre" !

Le 07/10/2016 à 10:15Mis à jour Le 07/10/2016 à 10:20

AFFAIRE RACING 92 - Le président de Toulon, Mourad Boudjellal, s'est exprimé concernant les révélations de la prise de corticoïdes de la part de trois joueurs du Racing 92 lors de la finale du Top 14 face à son équipe. Si "le dopage" est avéré, il demandera "la restitution du titre" !

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Voilà une affaire qui fait grand bruit. Trois joueurs du Racing 92, Joe Rokocoko, Dan Carter et Juan Imhoff, ont été contrôlés positifs lors de la finale du Top 14 face à Toulon. Des traces de corticoïdes ont été retrouvées dans leurs urines. Un fait peu anodin et qui a fait réagir le président du RCT, Mourad Boudjellal, dont l'équipe avait perdu au Camp Nou contre le club francilien (21-29). "Si d'aventure les cas de dopage devaient être prouvés, bien évidemment nous demanderions la restitution du titre ainsi que des compensations financières", a déclaré l'homme fort de Toulon à Var-Matin.

Mourad Boudjellal, le président de Toulon

Mourad Boudjellal, le président de ToulonIcon Sport

Boudjellal : "Je suis quasiment certain que ça ne débouchera sur rien"

Toutefois, Boudjellal ne se fait guère d'illusion. Et surtout, il ne croit pas au "dopage" de la part du Racing 92. "Je verrais plus de l'amateurisme de la part du staff médical. Voire de la légèreté". Bref, plus un accident qu'un cas de triche avéré. "Je suis quasiment certain que ça ne débouchera sur rien", rajoute t-il même. Quoi qu'il en soit, cela ne sert pas beaucoup l'image du rugby français...

0
0