Icon Sport

Top 14 - Furieux, Paul Goze (LNR) sort les flingues et allume Mourad Boudjellal (Toulon)

Furieux, Goze sort les flingues et allume Boudjellal

Le 20/03/2017 à 16:16Mis à jour Le 20/03/2017 à 16:37

TOP 14 - Le président de la LNR, Paul Goze, a vu rouge ce lundi après des accusation du président de Toulon, Mourad Boudjellal. Ce dernier avait évoqué du "copinage" avec Jacky Lorenzetti et insinué que l'homme fort de la Ligue était au courant depuis un moment concernant la fusion.

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Paul Goze a sorti les flingues. Et dans son viseur Mourad Boudjellal. Le président de la LNR s'est fendu d'un communiqué cinglant à l'encontre de l'homme fort de Toulon. La raison ? Une interview dans 20 minutes samedi de Boudjellal qui égratignait singulièrement Goze.

Dans un premier temps, Paul Goze s'est penché sur la première attaque qui concernait le report des matches Castres - Stade français et Montpellier - Racing 92 en raison de la probable fusion entre les deux clubs franciliens... qui a finalement été abandonnée. Il a souligné que prendre une telle décision était bien de la "compétence de la Ligue" et que cela était mentionné dans "les Statuts et Règlements de la LNR".

"Il y a des limites à tout. Et elle est franchie"

Le président de la LNR n'a par la suite que très peu goûté aux tweets "ironiques" de Boudjellal ainsi que ses propos sur des amitiées supposées entre lui et le président du Racing 92 Jacky Lorenzetti. "Il y a des limites à tout. Et elle est franchie", écrit Goze afin de faire part de sa colère. "Je ne peux pas accepter les accusations de copinage avec Jacky Lorenzetti que vous assénez. [...] Vous mettez en cause ma probité, mon honnêteté... [...] Je perçois parfaitement que vous êtes engagé depuis quelques semaines dans une entreprise dénigrement systématique et une tentative de déstabilisation de la Ligue et de ma personne, non sans arrière-pensée politique".

Paul Goze, le président de la LNR

Paul Goze, le président de la LNRIcon Sport

Afin de faire toute la clarté sur sa situation et ses "relations" avec Jacky Lorenzetti, Paul Goze a précisé quel a été son passé et les liens qu'il a pu avoir avec le président du Racing 92. "Je ne vous laisserai pas, ni vous ni qui que ce soit, mettre en cause mon honneur, mon honnêteté et ma probité, et par ricochet celles de l'institution que j'ai l'honneur de présider et de ses membres", conclut un président de la LNR qu'on n'avait jamais vu aussi énervé. Il y a clairement le feu dans le rugby français. Et il y a bien besoin d'un pompier. De toute urgence...

0
0