AFP

TOP 14 - Bilan 21e journée : Bayonne en fusion, Clermont et La Rochelle en démonstration

Bayonne en fusion, Clermont et La Rochelle en démonstration

Le 20/03/2017 à 12:28

TOP 14 - Surmotivé par l'espoir retrouvé d'un éventuel maintien après l'annonce de la fusion francilienne, l'Aviron bayonnais a remporté son 5e match de la saison samedi alors que les 2 locomotives du championnat, Clermont et La Rochelle, ont à nouveau frappé très fort. Dimanche, Toulouse a mis fin à sa série de 4 défaites de rang. Notre bilan de la 21e journée de Top 14.

Bayonne - Bordeaux-Bègles : 24-20

L'annonce de la possible fusion entre le Racing 92 et le Stade français a clairement réveillé Bayonne ! L'Aviron l'avait annoncé cette semaine : il croit de nouveau au maintien, via une 13e place qui pourrait suffire. Les Basques, en mission pour dépasser Grenoble, se sont ainsi révoltés ce samedi pour remporter face à l'UBB leur 5e victoire cette saison (24-20). Des Girondins qui rechutent et qui peuvent quasiment dire adieu aux phases finales.

Gabiriele Lovobalavu (Bayonne) - 18 mars 2017

Gabiriele Lovobalavu (Bayonne) - 18 mars 2017AFP

Clermont - Pau : 65-13

On attendait la réponse de Clermont. Celle-ci a été très claire ! Battus au Michelin la semaine passée par Montpellier, les Clermontois ont atomisé la Section paloise (65-13), qui restait pourtant sur une série de 8 matches sans défaite (7 victoires et 1 nul). L'ASM a déroulé son rugby ce samedi et marqué pas moins de 9 essais pour rassurer le peuple auvergnat.

Nick Abendanon (Clermont) - 18 mars 2017

Nick Abendanon (Clermont) - 18 mars 2017AFP

Castres - Stade français : reporté

La Rochelle - Brive : 36-17

Et de 8 victoires consécutives pour le Stade rochelais ! Et avec le bonus offensif s'il vous plaît ! Auteurs d'une sublime première mi-temps, les Maritimes ont facilement dominé Brive samedi soir pour l'emporter avec 3 essais d'écart (36-17, 5 à 2). Un jeu flamboyant, des individualités au rendez-vous et un effectif profond et homogène : tout va pour le mieux à La Rochelle, qui n'a plus perdu depuis le 19 novembre !

Levani Botia (La Rochelle) face à Brive - 18 mars 2017

Levani Botia (La Rochelle) face à Brive - 18 mars 2017AFP

Montpellier - Racing 92 : reporté

Toulouse - Lyon : 42-26

Ce dimanche, le Stade toulousain a mis fin à une série de 4 revers de rang en retrouvant le chemin de la victoire contre Lyon (42-26). Malgré une première mi-temps maîtrisée et 5 essais inscrits, les Haut-Garonnais n'ont pas réussi à s'emparer du bonus offensif, laissant les Lyonnais marquer à 4 reprises.

Gillian Galan (Toulouse) face à Lyon - 19 mars 2017

Gillian Galan (Toulouse) face à Lyon - 19 mars 2017Icon Sport

Grenoble - Toulon : 23-23

Une minute. C'est ce qu'il a manqué à Toulon pour aller s'imposer à Grenoble dimanche. Et ainsi signer sa première victoire hors de ses bases sous l'ère Mike Ford. Mais voilà, sur un dernier coup d'accélateur, Vanderglas a fait chavirer de bonheur le public du Stade des Alpes (23-23). Cela n'arrange pas Grenoble mais prouve que le club isérois, relégable, ne lâchera rien.

Ma'a Nonu (Toulon) face à Grenoble - 19 mars 2017

Ma'a Nonu (Toulon) face à Grenoble - 19 mars 2017AFP

Le classement : La Rochelle fait cap vers Marseille

Ça commence à être une tendance plus que forte : La Rochelle (71 points, 8 d'avance sur Clermont) fonce vers les demi-finales du Top 14, qui auront lieu à Marseille. Difficile d'y voir très clair dans le reste de la course aux phases finales avec les affiches Castres - Stade français et Montpellier - Racing 92 qui ont été reportées à une date ultérieure. Une qualification que voit en tout cas s'éloigner Bordeaux-Bègles (8e). Toulon passe 4e après le nul décroché à Grenoble (23-23). Dans la zone rouge, Bayonne a d'ailleurs mis la pression sur le FCG, qui n'a plus que 3 longueurs d'avance sur l'Aviron.

Victor Vito (La Rochelle) face à Brive - 18 mars 2017

Victor Vito (La Rochelle) face à Brive - 18 mars 2017AFP

Les joueurs : phénoménal Yato, incroyable Monribot

L'homme du week-end, c'est peut-être Peceli Yato. Le troisième ligne clermontois a tout simplement été phénoménal contre Pau avec 2 franchissements, 5 défenseurs battus, 5 offloads et 110 mètres parcourus. Il n'a finalement manqué au Fidjien qu'un essai. Grosses prestations également de Nick Abendanon (3 franchissements, 1 essai), David Strettle (doublé) ou Fritz Lee (1 essai, 17 plaquages) pour l'ASM. Pour son retour après plus de 3 mois d'absence, Jean Monribot a été monstrueux avec Bayonne, marquant notamment un magnifique essai en solitaire. Enrico Januarie et Victor Vito ont eux délivré des caviars à La Rochelle, où Vincent Rattez était en jambes et Levani Botia encore énorme au poste de flanker. Maxime Médard et Alexis Palisson (triplé) ont brillé à Toulouse.

Peceli Yato (Clermont) face à Pau - 18 mars 2017

Peceli Yato (Clermont) face à Pau - 18 mars 2017AFP

0
0