Icon Sport

Fusion Racing 92 - Stade français - Pascal Papé : "Ça ne sera plus comme avant..."

Papé : "Ça ne sera plus comme avant..."
Par Clément Mazella via AFP

Le 19/03/2017 à 20:00

TOP 14 - Pascal Papé et Alexandre Flanquart ont réagi après l'annonce de l'arrêt du projet de fusion entre le Racing 92 et le Stade français. Le premier nommé a notamment eu des mots très durs envers Thomas Savare.

Eurosport Player : Votre journal 100% numérique

Voir sur Eurosport

On n'avait entendu qu'en début d'après-midi Thomas Savare et Jacky Lorenzetti pour évoquer l'abandon de la fusion entre le Racing 92 et le Stade français. Sur Canal+, le deuxième ligne international du Stade français, Pascal Papé, a livré sa première réaction en fin d'après-midi. Et les mots ont été durs, après avoir confirmé la fin de la grève des joueurs parisiens. "Le plus important, c'est 45 joueurs qui vont rester mobilisés pour tenir le club sportivement en Top 14. On a une énorme mission. Thomas Savare nous a quand même sauvés en 2011, tous les joueurs sont reconnaissants, mais on n'avait pas envie aujourd'hui qu'il l'enterre".

Pascal Papé

Pascal PapéIcon Sport

Le président Savare a toutefois été dans son viseur. Et il n'est pas prêt à pardonner. "C'est sûr que ça ne sera plus comme avant, d'abord par rapport à notre dirigeant Thomas Savare et son directeur général Pierre Arnald".

Flanquart : "L'objectif, ce n'est pas non plus de tuer la saison du club"

Alexandre Flanquart, de son côté, a confirmé que les joueurs allaient tenir leur promesse : revenir à l'entraînement avec l'arrêt de projet de la fusion. "L'objectif, ce n'est pas non plus de tuer la saison du club". On est là pour jouer, on a envie de finir la saison et d'être en Top 14 l'année prochaine, sinon on se bat pour pas grand-chose. Cela ne peut que nous ressouder pour la fin de la saison et on a qu'une envie, c'est de repartir sur le terrain, d'affronter d'abord Toulon (dimanche 26) et surtout dans quelques semaines le Racing. (Sur la reprise du club) On regarde partout, toutes les portes sont ouvertes". Ce derby s'annonce explosif...

0
0