Icon Sport

Ducuing : "Contents, mais frustrés !"

Ducuing : "Contents, mais frustrés !"

Le 10/09/2017 à 20:41Mis à jour Le 11/09/2017 à 11:26

TOP 14 - L’arrière néo-international de l’UBB Nans Ducuing a marqué le magnifique premier essai bordelais. Il nous fait revivre avec franchise ce succès précieux, efficace mais pas spécialement brillant.

Eurosport Player : Votre journal 100% numérique

Voir sur Eurosport

L’essentiel est fait avec cette victoire, non ?

N. D. : On voulait que Chaban reste imprenable, c’est chose faite, même si nous n’avons pas rendu une très belle copie. Nous sommes tombés dans un faux rythme après avoir très bien débuté le match et nous avons fini par balbutier notre rugby.

Avez-vous douté quand le Stade Français est revenu à 17-10 ?

N. D. : Oui et non car ils ont marqué sur un turn over dont je suis le premier responsable puisque c’est moi qui a fait la chandelle récupérée. Mais nous nous sommes sentis supérieurs à cette équipe qui n’a pas proposé grand-chose et qui n’est pas venue avec de grands intentions. Nous nous sommes juste dit qu’il ne fallait pas s’endormir pour éviter l’accident.

Nans Ducuing

Nans DucuingGetty Images

L’UBB a-t-elle été efficace dans le secteur de l’occupation ?

N. D. : Oui, c’est quelque chose qu’on travaille et qui tient à cœur à Jeremy Davidson. Il faut sortir proprement sans tenter le diable, sauf si les coups sont très bons. Nous nous sommes appliqués là-dessus et nos numéro 10 ont bien occupé le terrain. En plus les conditions pluvieuses demandaient l’utilisation du jeu au pied. Mais je le répète, je trouve que derrière nous n’avons pas proposé grand-chose. Au final, nous sommes contents mais un peu frustrés.

Pouvez-vous nous raconter votre essai ?

N. D. : L’essai est joli, il a fait partie de notre bon début de partie. Nous étions dans l’avancée et chacun a fait le geste qu’il fallait et je n’ai eu plus qu’à conclure sur deux mètres, c’est l’action collective qui fut magnifique.

Etes-vous toujours en train d’assimiler un nouveau système de jeu en ce moment ?

N. D. : Oui, il y a des combinaisons nouvelles, mais les automatismes et les repères ne sont pas encore tout à fait là. Nous sommes encore en début de saison et nous, les internationaux, nous nous greffons au groupe alors que nous n’avons pas fait beaucoup de rugby collectif avec le club. Nous manquons notamment de repères sur les deuxièmes ou troisièmes temps de jeu où il faut mettre beaucoup de vitesse. Nous nous sommes un peu regardés sans savoir quoi faire dans ces situations.

Nans Ducuing (XV de France) - juin 2017

Nans Ducuing (XV de France) - juin 2017Icon Sport

0
0