Rugbyrama

Clermont-Toulon (30-6), les notes - Ulugia inarrêtable, le duo Fresia-Saulo concassé...

Ulugia inarrêtable, le duo Fresia-Saulo concassé... Notre conseil de classe de Clermont-Toulon

Le 08/01/2017 à 23:47Mis à jour Le 09/01/2017 à 00:08

TOP 14 - A l'image des avants clermontois, John Ulugia a clairement pesé sur le sort de la rencontre face à Toulon. Le duo Fresia-Saulo s'est fait renverser. Nos notes.

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Exclusivité Eurosport Player : Suivez 100% du championnat !

Voir sur Eurosport

Les bons élèves

  • Isaia Toeava (6,5)

Préféré à Scott Spedding pour occuper le poste d’arrière, le Néo-Zélandais a parfaitement rempli sa mission, notamment lors du premier acte où il s’est montré très remuant. Et s’il a un peu baissé d’intensité en seconde période, il mérite clairement de figurer parmi les bons élèves de la rencontre.

  • Davit Zirakashvili (7)

Du haut de ses 33 ans, le pilier droit géorgien n’a rien perdu de sa superbe et surtout de ses aptitudes dans l’épreuve de force. Ce dimanche soir, il a marqué au fer rouge son vis-à-vis, Florian Fresia en mêlée fermée, permettant à tout son pack de prendre le dessus sur celui des Varois. Et poussant le staff du RCT à changer son gaucher…

Les avants de Clermont ont clairement pris le dessus sur les Toulonnais

Les avants de Clermont ont clairement pris le dessus sur les ToulonnaisAFP

  • John Ulugia (7)

Et dire qu’il y a trois saisons, il évoluait encore à Bourg-en-Bresse, en Pro D2. Depuis, l’Australien s’est fait une belle place dans l’effectif 4 étoiles de l’ASM. Très mobile, le talonneur auvergnat n’a eu de cesse de se proposer. A quelques jours de son 31e anniversaire, il a rendu une bien belle copie.

Les mauvais élèves

  • Morgan Parra (4,5)

Dans le jeu, pas grand-chose à reprocher au demi de mêlée de l’ASM qui a eu l’énorme avantage d’évoluer derrière un pack dominateur. Sa tâche en a donc été facilitée. Face aux poteaux, il a eu un peu trop de déchet pour ce niveau avec 4 échecs au pied. En début de rencontre, il s’est également emballé en jouant vite une pénalité à la main. Ses coéquipiers n’ont pas suivi et la passe pour Lamerat a terminé directement en touche (7e).

Morgan Parra (Clermont)

Morgan Parra (Clermont)AFP

  • Axel Muller (3)

L’Argentin n’était pas vraiment dans un bon jour. Le joueur qui vient du Sevens a commencé la rencontre sur une aile avant de basculer à l’arrière à la mi-temps, après la blessure de Pierre Bernard et l’entrée de Brian Habana. En manque de repères à ce poste, il a eu du mal à se placer et n’a pas été exempt de tout reproche, à l’image de la touche qu’il joue vite et qui entraîne 3 points contre son équipe (49e).

  • Le duo Fresia-Saulo (3)

Les deux piliers varois ont passé une mauvaise soirée. Face à Chaume et Zirakashvili, ils n’ont eu de cesse de se faire prendre en mêlée fermée, se faisant pénaliser à de multiples reprises. Au bout de 29 minutes de jeu, ils comptaient déjà deux pénalités chacun à leur encontre. C’est dire. Ils ont été remplacés par Chiocci et Chilachava en suivant.

0
0