AFP

TOP 14 - 25e journée : Bayonne s'impose contre Grenoble (43-35)

Entre Bayonne et Grenoble, c'était journée portes ouvertes

Le 29/04/2017 à 21:05Mis à jour Le 29/04/2017 à 21:15

TOP 14 - Pour son dernier match à Jean-Dauger, Bayonne a décroché sa 6e victoire de la saison contre Grenoble (43-35) dans un match débridé. Au total, 10 essais ont été inscrits par les deux formations. Laveau et Lovobalavu ont notamment inscrit un doublé. Les Bayonnais se sont offerts au beau baroud d'honneur devant leur public.

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Un vrai jubilé avant la descente. A défaut d’enjeu, ce duel de relégués a offert un sacré spectacle. Et surtout un festival d’essais. 10 au total. 6 pour Bayonne, 4 pour Grenoble. Un match à 78 points. Pour la dernière de la saison à Jean Dauger, les deux futurs pensionnaires de PRO D2 se sont fait plaisir. Malgré des carences défensives évidentes, ce match pour l’honneur a pris des allures de rugby champagne par moment. Notamment en fin de match, où, pendant les cinq dernières minutes, un brin de folie s’est emparé des Basques et Isérois. Une sortie, en quelque sorte, par la grande porte. Mais qui va quand même laisser un goût amer des deux côtés.

Un cap peu glorieux pour Bayonne

A vrai dire, on la sentait venir, cette orgie de percées offensives. Tout était réuni. L’absence d’enjeu, d’abord. Mis à part celui de finir sur une bonne note. La fragilité défensive, ensuite. Ce match entre les deux défenses les plus perméables du Top 14, avec pratiquement 800 pts encaissés de chaque côté depuis le début de la saison, ne pouvait accoucher d’autre chose que d’un score fleuve. Mais, si dans le jeu les deux équipes ont livré un beau mano à mano, l’histoire retiendra surtout que Bayonne a franchi ce soir le seuil des 100 essais encaissés (101) dans cet exercice 2016-2017 ! Grenoble arrête, pour l'instant, l’hémorragie à 96. Mais pourrait bien passer de l’autre côté de la barrière à l’occasion de la réception du Lou le week-end prochain, lors de l’ultime journée du championnat.

Mickael Capelli (Grenoble) - 28 avril 2017

Mickael Capelli (Grenoble) - 28 avril 2017AFP

Grenoble reste à quai à l’extérieur

Comptablement, cette nouvelle défaite à l’extérieur, la 13ème, sonne comme un fiasco pour le FCG. Aucune victoire cette saison hors du stade des Alpes. Cela n’était jamais arrivé au club rouge et bleu depuis sa remontée dans l’élite, en 2012. Certes, l’Aviron a fait pire avec un zéro pointé à l’extérieur (pas le moindre point de décroché au classement). Mais ça ne consolera pas des Isérois qui, par ailleurs, n’ont jamais réussi à s’imposer à Jean Dauger dans leur histoire. Bayonne et Grenoble vont désormais écrire une nouvelle page de leur rivalité en Pro D2. Et elle promet. Même si les deux effectifs vont profondément changer de visage. Monribot et Lovobalavu, pour ne citer qu’eux, vivaient leur dernière ce soir à Jean Dauger. Ils sont sortis sous une ovation à en faire pâlir plus d’un.

0
0