AFP

Toulon-Pau (21-17) - Soporifique et brouillon, le RCT a gagné mais n'a pas montré grand chose

Soporifique, brouillon et fébrile, Toulon a gagné mais n'a pas montré grand chose

Le 03/01/2016 à 19:50

TOP 14 - Pour son premier match de l'année 2016, Toulon n'a pas montré son meilleur visage. Le bonus offensif lui a pourtant tendu les bras avant une fin de match délicate face à de vaillants Palois (21-17) qui repartent avec le bonus défensif.

Toulon a remporté son premier match de 2016. Mais pour la manière, on repassera. Moyen dans le jeu - pour ne pas dire plus - le RCT a souffert mille maux pour se défaire d'un promu palois venu sans complexe et qui finalement a réussi une bonne opération en glanant le bonus défensif (21-17). Les hommes de Laporte, sans inspiration avec un Cooper une nouvelle fois décevant, ont assuré le minimum... alors qu'un succès bonifié était possible après la 3e réalisation d'O'Connor (55e). Honnêtement, c'est une petite déception pour les Toulonnais.

Les Palois avaient prévu de résister mais ils ont fait beaucoup plus : ils ont fait douter le géant toulonnais jusque dans les dernières minutes. Après un match constant avec de belles offensives et une défense en pointe très gênante pour le RCT, Pau a réussi à arracher un essai de pénalité à la 75e et à revenir à quatre longueurs de Toulon. Pour la Section paloise que l'on donnait perdante d'avance et même battue à plates coutures, c'est tout de même un petit exploit. Pour sa première rencontre de l'année à Mayol, le RCT a montré un bien triste visage multipliant les fautes de main et peinant sur tous ses lancements de jeu. Le bonus offensif, objectif plus qu'envisageable, est bien loin et côté rachat les hommes de Bernard Laporte sont également loin du compte.

Des stars toulonnaises totalement hors sujet

Le RCT avait ses stars mais les Nonu, Cooper et autres Taylor ont fait bien pâle figure face à Colin Slade et Conrad Smith brillants et omniprésents pour les Béarnais. Toulon, qui place habituellement sa force dans ses individualités, n'a pas réussi à les mettre en avant sur ce match. Elles lui ont même coûté deux cartons jaunes (35e, 71e). Et le public de Mayol, en sifflant à la fin de cette rencontre ne s'y est pas trompé : le groupe toulonnais va devoir donner davantage collectivement s'il veut continuer sa campagne européenne et suivre le train d'enfer des autres cadors du Top 14.

Mamuka Gorgodze (Toulon) face à Pau - 3 janvier 2016

Mamuka Gorgodze (Toulon) face à Pau - 3 janvier 2016AFP

0
0