AFP

TOP 14 - Toulouse - Agen (52-19) - Le barrage à domicile n'est pas utopique pour Toulouse

Le barrage à domicile n'est pas utopique pour Toulouse, Agen en Pro D2

Le 08/05/2016 à 18:38

TOP 14 - Toulouse a pleinement rempli son objectif en prenant le bonus offensif contre Agen (52-19) et peut croire encore à un barrage à domicile. Agen, qui a encaissé 8 essais, évoluera en Pro D2 l'an prochain.

Match totalement fou à Ernest-Wallon malgré des conditions de jeu rendues difficiles par un vent violent. Dans une rencontre débridée, les Toulousains ont rapidement dicté leur rythme et tué tout suspense en un peu plus de 20 minutes. Les Agenais n’ont cependant jamais refusé le jeu, bien au contraire, et se sont battus avec leurs armes. Toulouse était tout simplement plus fort devant son public qui s’est régalé puisqu’il aura vu 11 essais (52-19). Surtout, le barrage à domicile reste une ambition tout à fait plausible pour les Rouge et Noir. Agen, lui, évoluera en Pro D2 l'an prochain.

Les Toulousains ont marqué la bagatelle de 8 essais et l’on retiendra surtout le doublé de Gaël Fickou (14e et 39e) puisque le trois-quarts centre a réalisé un copier-coller. Dans les deux cas, il a capté dans l’en-but un coup de pied par dessus le rideau défensif de son ouvreur Luke McAlister. Les conclusions en puissance de Louis Picamoles (36e) ou de Gilian Galan (65e et 73e) sont également notables. Sébastien Bezy (5e), Vincent Clerc (22e) et Corey Flynn (58e) ont également participé à la fête avec des finitions d’actions sur les largeurs.

Poitrenaud ovationné et pas remplacé

C’est symbolique. Pour ce qui pourrait être son dernier match devant SON public, Clément Poitrenaud était titulaire seulement pour la troisième fois de la saison en championnat et a fait son entrée le premier sur la pelouse. Surtout, il a regagné le banc en fin de rencontre (79’) sans être remplacé, pour recevoir une ovation et parce que l’arrière international est irremplaçable. Lui qui vient d’annoncer qu’il mettrait un terme à son aventure toulousaine à la fin de la saison a livré une copie courageuse, et sa sortie a de quoi donner des frissons…

On notera également le retour de Thierry Dusautoir qui a joué 50 minutes mais qui n’a pu tenir plus longtemps, la faute à une équipe d’Agen qui a contribué pleinement au rythme d’une rencontre aux airs d’attaque-défense. Si cette défaite scelle la descente des Lot-et-Garonnais en Pro D2, cela se fait la tête haute. Oui il y a eu du déchet technique, des approximations et des errements défensifs, mais aussi de belles envolées et des initiatives avec les essais de Johann Sadie (26e), Tamaz Mchedlidze (62e) et Laitia Tagotago (70e).

0
0