Icon Sport

Top 14 - Quatre mois plus tard, Castres retrouve son maître à jouer

Quatre mois plus tard, Castres retrouve son maître à jouer

Le 07/01/2016 à 15:15

Absent des terrains depuis quatre mois en raison d'une déchirure aux ischio-jambiers, Benjamin Urdapilleta a fait son retour à l'entraînement cette semaine. Presque un nouveau départ pour l'ouvreur argentin qui n'avait jusque-là, jamais connu de blessure aussi longue...

Dans l'obligation de regarder ses partenaires des tribunes ou devant sa télévision depuis quatre mois, l'ouvreur argentin Benjamin Urdapilleta était tout heureux de reprendre l'entraînement collectif cette semaine. Victime d'une déchirure aux ischio-jambiers le 7 septembre dernier lors de la rencontre perdue 37-20 sur la pelouse du Stade toulousain, l'ancien maître à jouer d'Oyonnax n'a pour l'instant joué que trois petits matchs avec le Castres olympique depuis le début de la saison pour un total de 182 minutes.

Une période pas évidente à vivre pour le remplaçant désigné de Rémi Tales, parti au Racing. "C'est ma première grosse blessure. Je n'ai toujours eu que des petits coups mais jamais de blessure aussi grave. Je me souviens encore du moment où je me suis blessé", révèle le joueur.

Benjamin Urdapilleta lors de sa blessure contre Toulouse en septembre 2015

Benjamin Urdapilleta lors de sa blessure contre Toulouse en septembre 2015Icon Sport

Urdapilleta: "Je ne veux pas me précipiter"

"C'est une autre vie", poursuit l'Argentin. "Les autres joueurs étaient dehors sur le terrain. De mon côté, j'étais à l'intérieur dans la salle. J'ai fait beaucoup de renforcement avec les préparateurs physiques. C'était vraiment un moment difficile mais maintenant c'est terminé. C'est derrière moi. C'était difficile de ne pas jouer et de ne pas vivre avec le groupe. Maintenant, je profite à chaque entraînement. Après quatre mois difficiles, c'est vraiment super de retrouver l'équipe".

Un retour qui devra toutefois se faire en douceur pour ne pas brûler les étapes. "Je sais que je ne suis pas encore fond. Je sens encore un peu une douleur à la jambe quand j'accélère ou quand je joue au pied", révèle le passionné de River Plate, le club de foot argentin. "Parfois, je le sens encore. Je ne veux pas me précipiter. J'ai déjà passé quatre mois sans jouer. Il va me falloir un peu de temps. Il faut que je retrouve du rythme".

Benjamin Urdapilleta (Castres) s'apprête à buter

Benjamin Urdapilleta (Castres) s'apprête à buterIcon Sport

Urios: "Il ne doit pas débuter un match s'il n'a pas retrouvé toutes ses sensations"

Un peu de temps pour retrouver des sensations et prendre ses marques dans un collectif castrais qui semble désormais avoir trouvé son rythme de croisière en championnat après un début d'exercice délicat. Et l'ancien Oyoman aura certainement l'occasion de se tester durant les trois prochains matches du CO (Pau - Newport - Pau) en Challenge européen. "On va voir comment cela va se passer. Pour l'instant, il va faire partie du groupe et avancer petit à petit. On est en place et on ne va pas tout changer. Benjamin revient de quatre mois de blessure. Du coup, ce n'est pas lui qui va transformer notre jeu. Pas pour le moment en tout cas", prévient Christophe Urios.

"Il faut qu'il se sente bien et cela doit venir de lui. Il se sent bien à l'entraînement mais il lui manque encore beaucoup de choses, notamment sa frappe. Il ne doit pas débuter un match s'il n'a pas retrouvé toutes ses sensations. Ce serait le meilleur moyen de le blesser", ajoute-t-il. Pas sûr donc de retrouver l'Argentin dès ce week-end sur la pelouse pour le déplacement à Pau. Aucun risque ne sera pris de la part du staff castrais. Mais en attendant une quatrième titularisation avec l'équipe tarnaise, le retour de "Benja" sur les terrains d'entraînement du Lévezou est déjà une bonne nouvelle pour le CO...

0
0