AFP

TOP 14 - Castres-Clermont (17-28) - Loin du Michelin, Clermont retrouve un second souffle

Loin du Michelin, Clermont réussit à se remettre la tête à l'endroit

Le 20/02/2016 à 17:16

TOP 14 - Pas au mieux ces derniers temps, Clermont a bien profité de la trêve internationale pour retrouver un second souffle et mettre fin à 40 ans de disette à Castres (17-28). Pour le CO, c'est un coup dur dans la course aux phases finales.

Les trois semaines d'interruption ont donc bien été salutaires pour Clermont dans sa quête de renouveau. Si elle a, de fait, perdu ses trois derniers matches de Top 14 à Marcel-Michelin, l'ASMCA a enchaîné ce samedi contre Castres une troisième victoire d'affilée hors de ses bases (17-28). Après avoir fait un écart en première période face à des Tarnais pas encore tout à fait rentrés de vacances (0-13), les Jaunards se sont fait peur au retour des vestiaires mais ont fait plier leur adversaire à la fin grâce à des essais de Brock James (74e) et Sébastien Vahaamahina (78e). Un succès d'autant plus symbolique face à une bête noire qu'ils n'avaient plus terrassée chez elle depuis quarante ans et qui permet à Clermont de s'asseoir provisoirement sur la troisième marche du podium.

Rougerie relance le CO puis le crucifie

Brouillon en première période, Castres est revenu avec de bien meilleures intentions après la pause. Sous l'impulsion d'un Rémi Lamerat omniprésent, les hommes de Christophe Urios ont su inverser la tendance pendant un quart d'heure, avant de recevoir un premier coup sur la tête. En phagocytant totalement une énorme supériorité numérique sur une action qu'il avait lui-même impulsée, Geoffrey Palis a tué dans l’œuf un essai tout cuit pour son équipe. Son temps fort terminé, le CO avait besoin d'un coup de pouce pour retrouver un second souffle. Dans le rôle du généreux bienfaiteur, Aurélien Rougerie, dont la passe interceptée par David Smith au milieu du terrain, conduisant directement à l'essai de l'ancien Toulonnais, a totalement relancé la partie (62e). Certainement vexé par cette mauvaise inspiration, l'ancien international a réagi à l'orgueil, au grand dam de son ancien partenaire Sitiveni Sivivatu. Mystifié par le vétéran auvergnat, l'ancien All Black n'a pas que constater avec dépit l'essai de James fatal aux Tarnais.

David Smith (Castres) face à Clermont - 20 février 2016

David Smith (Castres) face à Clermont - 20 février 2016Icon Sport

James étincelant

Cette cinquième victoire de la saison à l'extérieur, Clermont la doit aussi bien au manque de sérénité de son adversaire, symbolisé par le carton jaune en fin de match de Geoffrey Palis (70e), qu'à la classe de son ouvreur australien. Avec Brock James sur le terrain, l'ASMCA gagne en tous points. Précieux dans sa capacité à alterner le jeu et précis dans ses tirs au but (5/6), le futur Rochelais a su bonifier les temps forts de son équipe et l'empêcher de paniquer dans ses temps faibles. Son essai et sa magnifique passe sautée décisive pour Vahaamahina en fin de match sont les illustrations visibles d'une prestation remarquable. Le renouveau de Clermont passe certainement par son génial vieux briscard.

0
0