Icon Sport

TOP 14 - Castres-Agen (50-6) - Avec un Smith en feu, Castres lorgne toujours sur les phases finales

Avec un Smith en feu, Castres lorgne toujours sur les phases finales

Mis à jourLe 12/03/2016 à 20:40

Publiéle 12/03/2016 à 20:27

Mis à jourLe 12/03/2016 à 20:40

Publiéle 12/03/2016 à 20:27

TOP 14 - Contre une faible opposition agenaise, Castres n'a pas tremblé pour s'imposer avec le bonus offensif (50-6), Smith se signalant avec un quadruplé. Le CO peut toujours croire à une qualification pour les phases finales.

Les Castrais persistent et signent avec la manière: il faudra bien compter avec eux dans la course aux phases finales. Après un début de match assez laborieux, les Tarnais se sont réveillés en fin de première période et ont littéralement écrasé les Agenais sous un rouleau compresseur qui alliait technique, vitesse et vision du jeu. C’est donc une large victoire pour Castres 50-6, avec un quadruplé de David Smith. Côté agenais on y a cru….vingt minutes. Le temps de planter deux pénalités mais pas plus. Le score n’a ensuite plus bougé pour les coéquipiers de Burton Francis qui ne faisaient décidément pas le poids ce samedi.

Vingt minutes, c’est donc le laps de temps pendant lequel Agen a cru à une possible victoire. Le temps pendant lequel Agen a fait douter Castres à Pierre-Antoine. Les Tarnais ont mis du temps à rentrer dans leur match et les Lot-et-Garonnais en ont profité pour espérer grâce à la botte de Burton Francis qui a planté deux pénalités coup sur coup. Ce sera tout. Malgré de l’envie et du combat, Castres était trop fort et Agen n'a rien pu faire. Le CO pouvait lâcher les chevaux pour un festival à sens unique.

Quadruplé pour David Smith

Car si Castres avait récupéré Rémi Lamerat revenu tout droit du XV de France, les Tarnais n’ont pas manqué de joueurs qui se sont illustrés. Smith, Vialelle, Capo Ortega, Urdapilleta… On ne peut que faire la liste des rouages de la machine qui ont permis à Castres de dérouler son rugby. Certes, Agen n’était peut-être pas au niveau et, sous la pression, a multiplié les fautes, mais Castres était bien au-dessus de la mêlée. On a vu des joueurs cadres qui, frappés par l’inspiration, ont pu négocier des contres bien sentis ou encore mener à la baguette leurs coéquipiers sur de superbes cas d’école, notamment en touche.

Bref, la copie de Castres était proche de la perfection et Agen l’a senti passer : ce n’est pas tous les jours qu’on repart avec cinquante points dans les valises. Sept essais, dont un quadruplé de Smith, l’addition est très salée. Il faut maintenant que Castres sache réitérer la performance contre les gros du Top 14.

0 commentaire
Vous lisez :