Icon Sport

TOP 14 - Brive-Toulouse - Il tarde vraiment au Stade toulousain que les beaux jours arrivent...

Il tarde vraiment à Toulouse que les beaux jours arrivent...

Mis à jourLe 05/03/2016 à 11:23

Publiéle 05/03/2016 à 11:23

Mis à jourLe 05/03/2016 à 11:23

Publiéle 05/03/2016 à 11:23

TOP 14 - Moins performant depuis deux mois, le Stade toulousain semble marquer le pas après un excellent début de saison. Au-delà de l'absence de nombreux joueurs, cette période compliquée s'explique aussi par d'autres facteurs.

Battu pour la première fois de la saison en Top 14 à Ernest-Wallon par Montpellier lors de la dernière journée, le Stade toulousain a enchaîné une deuxième défaite consécutive en championnat. Une première cette saison pour les joueurs d'Ugo Mola qui semblent marquer le pas depuis deux mois. En tête avec le Racing 92 après son large succès contre Pau au soir de la 14e journée, le Stade toulousain a depuis, laissé son fauteuil de leader pour glisser à la cinquième place à sept unités du RCT. "On avait identifié cette période comme étant une période compliquée. Cela paraissait logique au vu du nombre d'internationaux sélectionnés et de notre effectif", rappelle Ugo Mola, l'entraîneur en chef. "On se retrouve un peu en difficulté. Mais cela n'explique pas le match indigent à La Rochelle et les vingt cinq premières minutes manquées contre Montpellier".

Ugo Mola, l'entraineur principal de Toulouse
Ugo Mola, l'entraineur principal de Toulouse - Icon Sport

Mola: "On doit avoir des bases un peu plus solides"

Mais au-delà des absences de nombreux joueurs en raison du Tournoi des 6 Nations ou des blessures, le Stade toulousain est aussi moins performant dans des secteurs clés du rugby. "On prend des points trop facilement. C'est cela qui nous met un peu sous pression. On doit avoir des bases un peu plus solides de manière générale comme le fait de ne pas prendre des points trop facilement, d'avoir une conquête plus souveraine et un jeu au pied plus efficace de manière générale. C'est à nous de travailler pour avoir plus de régularité et les bases nécessaires pour passer au travers des gouttes dans les moments un peu compliqués", souligne Mola. Des maux bien identifiés par le technicien des Rouge et Noir, auxquels se rajoute un autre élément un peu plus difficile à maîtriser: la météo.

Camara: "Avec la pluie et le vent en ce moment, c'est un peu compliqué"

"On s'est rendu compte que tous nos déboires sont très souvent liés à une météo un peu compliquée", explique Ugo Mola. "On est très joli à regarder mais cela ne suffit pas. J'aimerais qu'on soit capable de gagner des matches un peu plus âpres et compliqués". "On sait que le temps ne nous aide pas en ce moment. On est une équipe qui joue énormément. Ce n'est pas forcément le moment pendant cette période", poursuit le troisième ligne international Yacouba Camara. "On a essayé de mouillé les ballons à l'entraînement pour se préparer à ce week-end. La base de notre jeu est de se faire des passes, de courir avec le ballon et de faire jouer les partenaires. Avec la pluie et le vent en ce moment, c'est un peu compliqué..."

Yacouba Camara (Toulouse) face à La Rochelle - 16 octobre 2015
Yacouba Camara (Toulouse) face à La Rochelle - 16 octobre 2015 - Icon Sport

En déplacement à Brive lors de la prochaine journée, une des équipes les plus pragmatiques du championnat et aussi très performante en conquête direct, Toulouse passera un véritable test. Et pour ne pas arranger les affaires toulousaines, la pluie pourrait également s'inviter durant la rencontre. Patience, le printemps et les beaux jours ne sont plus très loin...

0 commentaire
Vous lisez :