AFP

TOP 14 - Bordeaux-Bègles-Toulon (15-12): L'UBB s'affirme en s'offrant le RCT

L'UBB s'affirme en s'offrant Toulon

Mis à jourLe 14/02/2016 à 18:42

Publiéle 14/02/2016 à 18:05

Mis à jourLe 14/02/2016 à 18:42

Publiéle 14/02/2016 à 18:05

Article de Pauline Maingaud

TOP 14 - Pour le compte du premier match reporté de la 13e journée, Bordeaux-Bègles a arraché sur le fil une précieuse victoire contre Toulon (15-12). Longtemps maladroite, l'UBB l'a emporté grâce à une pénalité de Serin à deux minutes de la fin du match. Les Girondins sont bien candidats aux phases finales.

Au bout du suspense, l’Union Bordeaux-Bègles s’est imposée face au triple champion d’Europe (15-12)! Cette victoire permet aux Girondins de s’emparer de la 5e place. Les Varois ramènent un point de bonus défensif. Dominés en première période, ils ont pu y croire lors du second acte. Mais, malgré une bonne défense dans l’ensemble, ils ont manqué de lucidité et offert les quatre points à leurs adversaires, courageux et combattifs ce dimanche.

Cet UBB-RCT était avant tout un match de buteurs en ce dimanche de Saint-Valentin. Hickey ratait deux tentatives (3e et 28e), avant de rassurer son équipe et de permettre aux Girondins de ne jamais être distancés. En face, Pélissié était l’auteur d’une copie parfaite, mais les Bordelo-Béglais offraient finalement assez peu d’occasions de marquer aux Varois. A la pause comme à la fin de la rencontre, seulement trois points séparaient les deux équipes, à chaque fois en faveur des Girondins.

Simon Hickey (Bordeaux-Bègles), peu en réussite contre Toulon - 14 février 2016
Simon Hickey (Bordeaux-Bègles), peu en réussite contre Toulon - 14 février 2016 - AFP

Pendant près de 20 minutes, le match nul semblait l’issue la plus évidente. A la 58e, Pélissié parvenait à égaliser, et Toulon paraissaient gérer. Surtout, Serin les aidait à y croire: il ratait deux pénalités (60e puis 65e). Mais si Toulon est habitué au rebondissement de fin de match, cette fois il n’était pas en sa faveur. Nonu plaquait Serin alors qu’il n’avait pas encore sorti le ballon du ruck. Le jeune ouvreur offrait donc la victoire à l’UBB à la 79e!

Mention "peut mieux faire"

Si Bordeaux-Bègles allait chercher cette victoire au courage et avec une défense solide, le RCT pouvait regretter ses fautes et nombreuses imprécisions. Les Varois comptaient 8 ballons grattés dans des rucks bordelais. Mais cela ne suffisait pas à compenser les fautes de main et l’indiscipline. Difficile de ne pas penser aux en-avant de Tuisova, mais surtout au deux cartons jaunes écopés par les triples champions d’Europe. Le premier arrivait dès la 2e minute de la partie: Vermeulen plaquait haut, à l’épaule et sans ballon Marais. En seconde période, l’erreur était à peu près la même mais c’était Nonu le fautif (48e)… Il plaquait haut et en retard l’ouvreur bordelais Hickey.

Adam Ashley-Cooper (Bordeaux-Bègles) face à Toulon - 14 février 2016
Adam Ashley-Cooper (Bordeaux-Bègles) face à Toulon - 14 février 2016 - Icon Sport

Avec un match d’avance sur les autres équipes de Top 14, l’UBB vole la cinquième place à Brive. Toulon, qui espérait la première place après cette rencontre, reste sur le podium, mais signe sa première défaite de 2016.

0 commentaire
Vous lisez :