AFP

TOP 14 - Agen-Montpellier (21-45) - Montpellier impose sa puissance et fait exploser Agen

Montpellier impose sa puissance et fait exploser Agen

Mis à jourLe 26/03/2016 à 20:37

Publiéle 26/03/2016 à 20:24

Mis à jourLe 26/03/2016 à 20:37

Publiéle 26/03/2016 à 20:24

TOP 14 - Impressionnant de puissance, Montpellier a fait exploser Agen sur sa pelouse et même glané le bonus offensif (21-45). Une belle copie de la part du MHR qui monte à la 3e place du classement.

Montpellier restait sur quatre victoires de rang en championnat. En déplacement chez la lanterne rouge agenaise, on se disait avant le coup d'envoi qu'un cinquième succès ne serait qu'une formalité... Erreur. C'était sans compter sur l'orgueil des Agenais qui ont posé de gros problèmes aux Héraultais et offert un superbe match avec 9 essais au compteur. Le MHR s'impose (21-45) et décroche le bonus offensif, mais nous vous fiez pas au score, les Héraultais ont dû batailler jusqu'au bout avec un essai de plus de 60m à la sirène !

Montpellier balbutie son rugby

Le MHR attaquait parfaitement cette rencontre, avec une possession de plus de 3 minutes ponctuée par l'essai de Spies (6e). On se disait alors que les Héraultais aller dérouler et asseoir leur domination. Mais c'était sans compter sur cette équipe agenaise qui ne baissait pas les bras malgré sa situation au classement. Et dans la continuité de l'ouverture du score montpelliéraine, le SUA revenait par un essai bien amené et inscrit par Balès (10e). Une semaine après son carton face au Racing, le MHR était méconnaissable avec beaucoup de ballons perdus et d'imprécisions. En face, Agen a eu les possibilités de revenir mais manquait l'occasion comme sur l'accélération de Kotze repris à quelques centimètres de la ligne par Mogg.

White change tout (ou presque) à la pause

A la pause, Jack White opérait 5 changements, visiblement peu satisfait de la performance de ses hommes. Du changement devant notamment et cela a été suivi d'effet. Si les Montpelliérains peinaient toujours dans le jeu, ils ont finalement trouvé la solution sur ce qui fait leur force : le ballon porté. Une touche à 10m, derrière la puissance faisait le travail et B. Du Plessis concluait l'effort collectif.

Mais comme lors du premier acte, Agen revenait dans la foulée avec un essai de pénalité (14-17 à la 54e). Le plus beau était à venir dans cette rencontre. A la suite de cet essai, Pierre Spies offrait un véritable récital avec une charge sur plus de 40m laissant la défense agenaise K-O. Le troisième ligne sud-africain offrait l'essai à B. Du Plessis en bout de course. Une réalisation qui a scellé le sort de ce match, même si Montpellier a dû attendre un essai de 60m à la sirène pour accrocher le bonus offensif. Le MHR plus que jamais candidat aux deux premières places !

0 commentaire
Vous lisez :