Le Toulousain Maxime Médard (3e en partant de la gauche) félicité par Yann David, Vincent Clerc et Jean-Marc Doussain après son essai contre le Stade français - Icon Sport
Top 14

19e journée Top 14 - Maxime Médard (Toulouse): "Un succès qui fait du bien dans les têtes..."

Médard: "Un succès qui fait du bien dans les têtes..."
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 28/03/2016 à 10:03 - Publié le 28/03/2016 à 09:47
Par Julien Carrere - Le 28/03/2016 à 10:03

TOULOUSE - L'arrière international du Stade toulousain, très bon face au Stade Français dimanche soir (36-3), n'a pas caché sa satisfaction après avoir retrouvé le chemin du succès. Entretien avec un homme heureux...

On imagine le Stade toulousain soulagé après cette victoire face au Stade français...

Maxime MEDARD: C'est un succès qui fait du bien dans les têtes et aussi au niveau comptable (il sourit). Castres a perdu, l'UBB a perdu et gagner avec le point de bonus c'est une belle opération. On restait sur une série de matches sans victoire et on a bien réagi même si Paris avait mis ses internationaux au repos et sans doute qu'ils avaient un peu la tête à la Coupe d'Europe.

Maxime Médard échappe à Sekou Macalou lors de Toulouse - Stade français - 28 mars 2016
Maxime Médard échappe à Sekou Macalou lors de Toulouse - Stade français - 28 mars 2016 - Icon Sport
" Il y a forcément un peu de doute quand tu enchaînes cinq matches sans victoire"

Malgré cette large victoire, on a senti un peu de crispation en début de rencontre...

M.M: Il y a forcément un peu de doute quand tu enchaînes cinq matches sans victoire et sans parvenir à concrétiser tes temps forts. On a eu dix-quinze minutes de flottement mais dès que nous sommes parvenus à prendre le score, cela a été plus facile pour nous.

Et vous êtes alors parvenus à concrétiser vos actions offensives, ce qui vous faisait défaut ces derniers temps...

M.M: On a été réalistes, oui. On a été bons en mêlée fermée, notamment en seconde mi-temps. On a été bons en touche aussi et quand tes avants parviennent à avancer, c'est plus facile pour tout le monde. On est parvenu à mettre notre jeu en place, à mettre du rythme. Le carton jaune leur a fait du mal, aussi.

Vous comptez désormais huit points d'avance sur Castres, le septième. Soulagé ?

M.M: Rien n'est acquis. Tous les matches vont compter. On va justement à Castres le week-end prochain puis après on reçoit le Racing 92. On a vu que pas mal d'équipes ont perdu à la maison lors de cette journée. Chaque match va être compliqué et on va devoir s'accrocher jusqu'au bout.

Maxime Médard, l'arrière du Stade toulousain
Maxime Médard, l'arrière du Stade toulousain - Icon Sport
" Je traverse une bonne période mais je suis surtout content car le travail paie"

Cet écart sur le CO devrait tout de même vous permettre de vous rendre dans le Tarn avec moins de pression ?

M.M: Certainement mais même si Castres a perdu à Brive, il aurait pu gagner là-bas. C'est une très belle équipe qui revient bien en forme. Récupérer un point là-bas serait déjà une belle performance. Disons que cette victoire face à Paris va nous permettre de travailler plus sereinement. On sentait que le doute commençait à s'installer. On était un peu dans une spirale négative et j'espère que l'on a un peu inversé la tendance.

On vous a senti particulièrement à l'aise face au Stade français. Heureux de retrouver le Stade toulousain non ?

M.M: J'ai été très heureux de participer à l'ensemble du Tournoi. J'ai été heureux d'être titulaire comme remplaçant. Avec les Bleus, on forme un groupe qui tourne mais qui vit bien ensemble. Après cela faisait deux semaines que je n'avais pas beaucoup joué et cela s'est bien passé pour moi. La semaine prochaine ce sera un autre. Je traverse une bonne période mais je suis surtout content car le travail paie.

0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×