Icon Sport

18e journée Top 14 - La mise au point de Laurent Marti avant Toulouse-UBB

La mise au point de Marti avant Toulouse-UBB

Mis à jourLe 10/03/2016 à 15:11

Publiéle 10/03/2016 à 13:59

Mis à jourLe 10/03/2016 à 15:11

Publiéle 10/03/2016 à 13:59

Article de Pierre FALAR

TOP 14 - Le derby de la Garonne est lancé. Après avoir "pas trop goûté la déclaration de Jean-Baptiste Elissalde", le président de l'UBB, Laurent Marti a fait une mise au point à la veille de la rencontre.

Remonté contre les propos tenus par l'entraîneur des lignes arrières de Toulouse Jean-Baptiste Elissalde déclarant que "l'UBB a beaucoup d'ambitions et ne s'en cache pas puisque j'ai vu que leur président voulait gagner un Brennus cette année", Laurent Marti a fait une mise au point jeudi avant le départ de ses joueurs pour la ville rose. "Il y a toujours un jeu de déclarations avant les matches assez importants comme celui-là mais je n'ai pas trop goûté la déclaration de Jean-Baptiste Elissalde qui me prête des propos que je n'ai jamais tenus et qui nous font passer à moi, et au club, pour des gros imbéciles. Je n'ai jamais déclaré que l'UBB voulait être champion de France cette année. J'ose dire, dans ce pays mais c'est peut être risqué, que notre objectif à terme est d'être champion de France un jour. C'est exactement le terme que j'ai utilisé. Je crois que l'on a le droit quand même d'être ambitieux mais certainement pas cette année car on ne sait déjà pas si on va pouvoir terminer 6e".

Adam Ashley Cooper avec Laurent Marti et Raphaël Ibanez (UBB) - 3 décembre 2015
Adam Ashley Cooper avec Laurent Marti et Raphaël Ibanez (UBB) - 3 décembre 2015 - AFP

"Je n'ai pas envie qu'ils nous fassent passer pour des gens que nous ne sommes pas"

Concernant les forces en présence vendredi et les complaintes des Toulousains qui se plaignent depuis deux semaines des doublons et de l'absence de certains de leurs joueurs, le dirigeant bordelais a rétorqué : "nous on a dix absents demain (vendredi, ndlr), entre les internationaux et les blessés de marque". Sur le même thème, M. Marti a exhorté "ceux qui doutent de la différence de puissance entre les deux clubs ou du favori de demain, je vous invite à compter les sélections qui seront présentes sur le terrain. Ce sera un calcul très marrant à faire, cela résume beaucoup de choses. Nous, quand (le centre) Julien Rey, 0 sélection, est blessé, il est remplacé par Romain Lonca qui, il y a deux ans, jouait encore en Fédérale 2. Et quand à l'arrière, il nous manque un ou deux mecs (Jean-Marcellin Buttin et Darly Domvo, blessés), c'est Nans Ducuing qui joue, que personne ne connaissait à la dernière rentrée".

Pour conclure, il a admis que l'UBB pouvait "prendre très cher à Toulouse, il ne faut pas qu'on y aille décontracté car cela va être un match très tendu. On sent que les Toulousains, de par leurs déclarations, ont une pression immense sur les épaules. Mais nous on est heureux d'aller jouer à Toulouse, cela a toujours été mon déplacement préféré (sa société est d'ailleurs basée à Toulouse), cela a toujours donné lieu à de beaux matches, très serrés. Mais je n'ai pas envie qu'ils nous fassent passer pour des gens que nous ne sommes pas".

0 commentaire
Vous lisez :