Talalelei Gray (Toulouse) tente de résister à Adam Ashley-Cooper et Blair Connor (Bordeaux-Bègles) - AFP
Top 14

18e journée 14 - Toulouse n'y arrive toujours pas... (13-13)

Toulouse n'y arrive toujours pas...
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 11/03/2016 à 23:06 - Publié le 11/03/2016 à 22:38
Par Gaspard Augendre - Le 11/03/2016 à 23:06

TOP 14 - Une nouvelle fois, la fin de match n'a pas souri aux Toulousains. Ce vendredi, ils ont enchaîné un quatrième match sans victoire contre l'UBB (13-13).

Série noire pour Toulouse, qui n'est pas parvenu à s'imposer à domicile face à un concurrent direct dans la course à la qualification. L'Union Bordeaux-Bègles, qui a principalement défendu ce vendredi soir, repart d'Ernest Wallon avec les deux points du match nul. Cinquième match sans défaite pour les coéquipiers de Louis-Benoît Madaule, quand ceux de Thierry Dusautoir concèdent un deuxième match d'affilée sans victoire à domicile. Les Toulousains, qui ont manqué d'efficacité, pourront longtemps nourrir des regrets après ce match. Comme un symbole, le match s'est achevé sur un enième temps fort infructueux, un ballon enterré à quelques mètres de l'en-but bordelais. Score final 13-13, Bordeaux-Bègles est toujours devant Toulouse au classement.

Privé de cinq joueurs retenus avec le XV de France pour affronter l'Ecosse dimanche, René Bouscatel, le président du Stade toulousain, pestait comme chaque saison contre les doublons qui handicapent les gros pourvoyeurs d'internationaux. Un système absurde qui a cours depuis de longues années en Top 14. Un doublon qui n'empêchait pas Toulouse d'aligner quatorze internationaux au coup d'envoi ce vendredi soir. Parmi eux, un Samoan, Paul Perez recruté en tant que joker médical de Yoann Huget. Très en vue tout au long du match, Perez concrétisait la domination des siens à la demi-heure de jeu, après une passe au pied de McAlister, et permettait à Toulouse de mener 10-6 à la pause.

Metuisela Talebula (Bordeaux-Bègles) félicité par Blair Connor après son essai
Metuisela Talebula (Bordeaux-Bègles) félicité par Blair Connor après son essai - AFP

Talebula, premier essai cette saison

Bordeaux-Bègles, qui a joué vingt minutes à quatorze durant la rencontre, a longtemps procédé en contre, mettant à deux reprises la défense adverse en grand danger 44e, 73e). C'est pourtant sur une action en première main que les hommes d'Emile N'Tamack ont trouvé la faille. Mêlée dans l'axe des poteaux, Serin servait Bernard côté gauche. Dusautoir, placé sur le côté fermé suit l'action tandis que Bernard renversait d'une longue passe à hauteur pour Talebula. La défense toulousaine oubliait de monter, et le Fidjien s'en allait inscrire en solo son premier essai cette saison (47e). A ce moment du match, l'UBB passe devant (13-10).

Toulouse remettait la main sur le ballon, dans le sillage de ses jeunes, Baille, Aldegheri et Galan, mais comme en première période, la domination était stérile. McAllister égalisait à la 62e. Quelques munitions perdues en touche plus tard, les hommes d'Ugo Mola étaient toujours tenus en échec sur leur terrain. La dernière séquence, à 5 mètres de l'en-but bordelais, ne donnait rien. Emile N'Tamack peut savourer, il ramène deux précieux points de son retour au stade Ernest-Wallon.

0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×