AFP

16e journée de Top 14 - Clermont brille de nouveau au Michelin (44-16)

Clermont brille de nouveau au Michelin

Le 27/02/2016 à 21:01

TOP 14 - L'ASMCA a mis fin à sa série de trois revers de rang à domicile en s'imposant avc le bonus offensif ce samedi contre Oyonnax (44-16).

Après une entame timorée, Clermont a construit un succès d'abord grâce à la botte de Parra puis avec la domination de ses avants. Cette victoire bonifiée à Michelin 44 - 16, après trois défaites à domicile, devrait permettre aux Jaunards de confirmer leur regain de forme. Oyonnax, qui n'a une nouvelle fois pas démérité, concède une nouvelle défaite qui hypothèque encore un peu plus ses chances de maintien.

Clermont a eu besoin de temps pour rassurer son monde. Une bonne demi-heure. Trente minutes durant lesquelles les hommes de Franck Azéma n’ont pas semblé très sereins, laissant à Oyonnax entrevoir la possibilité d’un exploit. Les Clermontois ont même par moment semblé bloqués, incapables de remettre de la vitesse après une phase de ruck. De l’imprécision et de la précipitation aussi qui a souvent donné l’impression que les ballons étaient plus jetés que passés. Mais la puissance est toujours là et elle permet de dénouer bien des situations compliquées. Et très souvent lorsqu’une équipe affiche un déficit de puissance, elle s’expose aux sanctions, en l’occurrence la botte de Morgan Parra. Très clinique, Clermont a patiemment fait sauter le verrou, sanctionnant les nombreuses fautes adverses.

Loïc Jacquet (Clermont) face à Oyonnax - 27 février 2016

Loïc Jacquet (Clermont) face à Oyonnax - 27 février 2016AFP

Désireux de piquer son groupe et de relancer quelques joueurs, Authier avait fait 12 changements dans son XV de départ. Efficace sur la première demi-heure, ce coup de poker n’a pas payé. L’envie, comme toujours, était bien là, mais il manque beaucoup d’autres choses à Oyonnax cette saison pour espérer se maintenir. Les Oyomen ont concédé leur dixième bonus offensif de la saison. Un triste record qui ne dit hélas rien de l'investissement de ce groupe.

Le coin des Bleus

Morgan Parra et Wesley Fofana faisaient leur retour face à Oyonnax et leur statut d’international obligeait à garder un œil avisé sur leur prestation. Parra a fait plus que rassurer ! Auteur de 22 points au pied, et d’un 8 sur 9 face aux perches, il a aussi livré un certain nombre de garanties dans l’animation bien que sa complicité avec James soit moins évidente que par le passé. Ils n’avaient pas débuté un match ensemble depuis 1 an… Mais Parra est de retour.

Bien qu’auteur d’un essai, Fofana a été plus discret. Il a souffert comme toute la ligne de ¾ de la bonne tenue des Oyomen en défense sur le premier acte. Avec plus d’espaces en seconde période, il s’est montré plus à son avantage. Quant à Nakaitaci, non convoqué pour le Tournoi 2016, il a livré un de ses matchs les plus aboutis depuis plusieurs mois, inscrivant, toute comme Fofana, son premier essai de l’année en Top 14. A suivre ?

0
0