Icon Sport

15e journée Top 14 - Cette fois, le doute n'est plus dans le camp castrais

Cette fois, le doute n'est plus dans le camp castrais

Le 18/02/2016 à 12:08

TOP 14 - Au match aller, Castres s'était déplacé à Clermont la tête remplie de doutes et avait encaissé une troisième défaite de rang. Pour le match retour, tout a changé: c'est un CO méfiant mais en pleine confiance qui accueille une équipe auvergnate dans le dur à Pierre-Antoine...

Il y a un peu plus de trois mois et demi, après une défaite à domicile à Pierre-Antoine contre Grenoble (23-31), le Castres olympique se déplaçait sur la pelouse de Clermont, alors leader du Top 14, avec une seule idée en tête, celle de ne pas revenir du Michelin la valise pleine de points. Au final, les joueurs de Christophe Urios étaient revenus dans le Tarn avec une troisième défaite de rang et une quarantaine de points encaissés mais l'état d'esprit affiché par le groupe sur cette rencontre était de bonne augure pour la suite. "Quand on est allé à là-bas, on sortait d'une contre performance à la maison contre Grenoble. On avait un peu la tête à l'envers et eux, ils étaient dans une super dynamique, rappelle Christophe Urios. "Ils nous en avaient mis quarante. Mais sur le plan du combat et de l'investissement des mecs, on avait été un peu mieux. À ce moment-là, l'écart entre les deux équipes était vraiment important".

Rémi Lamerat (Castres) face à Brive - 27 décembre 2015

Rémi Lamerat (Castres) face à Brive - 27 décembre 2015Icon Sport

Lamerat: "On peut se dire que la dynamique s'est inversée mais on connait la qualité de Clermont"

Depuis, la dynamique du club castrais s'est totalement inversée. Les hommes de Christophe Urios semblent avoir trouvé leurs marques dans ce Top 14 et ont enchaîné les bonnes performances: cinq succès et une seule défaite bonifiée à l'extérieur sur la pelouse de La Rochelle lors des six dernières journées de championnat. Dixième au classement après la défaite du match aller à dix-huit points des Clermontois, Castres pointe désormais à la huitième place à seulement six longueurs des Auvergnats.

"Si on regarde sur les derniers matches, on peut se dire que la dynamique s'est inversée mais on connait la qualité de Clermont. Au contraire, il faut se méfier davantage", prévient toutefois le centre Rémi Lamerat. "On va affronter une équipe qui a eu des pépins et des contre-performances avant les vacances mais je pense qu'ils se sont régénérés. On va affronter une bête blessée donc on sait que cela va être un match compliqué", rajoute Urios. "Dans tous les cas, on va affronter une belle équipe qui va vouloir très vite se remettre la tête à l'endroit. Et c'est quand même la meilleure équipe à l'extérieur. Ils ont quatre victoires hors de leurs bases".

Christophe Urios (Castres) - 27 décembre 2015

Christophe Urios (Castres) - 27 décembre 2015Icon Sport

Urios: "Si on ne veut pas perdre de vue notre objectif, il faut battre Clermont"

Et pourtant, ce match retour n'aura rien à voir avec le match aller. Les rôles pourraient presque être inversés entre une équipe castraise en pleine confiance qui cherche à valider ses progrès et à intégrer le Top 6 et une équipe clermontoise à la recherche d'un second souffle . "De notre côté, on est dans notre progression. On doit être meilleurs match après match et continuer à avancer. Si on ne veut pas perdre de vue notre objectif, il faut battre Clermont", explique le manager tarnais.

"Dans une saison, il y a toujours des moments importants. Il y a des tournants et ce match en fait partie. Mais au delà de cette rencontre, c'est l'enchaînement qui est important. Après, on va au Racing 92, à Montpellier et on reçoit Agen. On sent que c'est un moment charnière", prolonge-t-il. Un tournant à bien négocier pour éviter de se faire à nouveau distancer...

0
0