Icon Sport

10e journée Top 14 - Tulou voit triple et Castres poursuit sa remontée au classement (34-19)

Tulou voit triple et Castres poursuit sa remontée

Mis à jourLe 05/12/2015 à 22:04

Publiéle 05/12/2015 à 20:30

Mis à jourLe 05/12/2015 à 22:04

Publiéle 05/12/2015 à 20:30

Article de Gaspard Augendre

TOP 14 - Dans le sillage d'un Alex Tulou énorme et auteur d'un triplé, Castres a remporté un succès bonifié contre Montpellier. Le CO continue sa remontée au classement (34-19).

Les gros de ce championnat ont pour habitude de monter en puissance à partir du mois de novembre les années de Coupe du monde. Pour le MHR, c'est tout l'inverse. Depuis le 31 octobre, jour de la finale du Mondial, Montpellier n'a pris que quatre points en quatre matches en championnat. Après un succès pour le moins étriqué à domicile face à La Rochelle, les hommes de Jake White devaient à tout prix redresser la barre et montrer, enfin, un visage séduisant sur le terrain. Il n'en fut rien aujourd'hui, face à des Castrais mieux organisés, qui ont surtout démontré beaucoup plus d'envie. Dans le sillage d'Alex Tulou, hauteur d'un triplé face à ses anciens coéquipiers, le CO a surclassé Montpellier, luttant jusque dans les derniers instants pour décrocher un bonus offensif, en s'imposant finalement 34-19.

Il était l'un des pestiférés du MHR en deuxième partie de saison l'an dernier. A l'arrivée de Jake White, Alex Tulou a vu son temps de jeu se raréfier, jusqu'à disparaître des feuilles de match héraultaises (8 titularisations seulement en 2014-2015, contre 20 en moyenne sur les trois saisons précédentes). Étonnant, quand on sait tout ce que le troisième ligne néo-zélandais avait apporté à son club sous l'ère Fabien Galthié. Ce samedi après-midi, Tulou avait sûrement à coeur de prouver à son ancien staff qu'il avait encore de beaux jours devant lui.

A 27 ans, le puissant numéro huit a été étincelant, avec trois essais, dont le premier en tout début de match (7e) après un ballon arraché et une percée de plus de cinquante mètres. Dans les arrêts de jeu, c'est lui qui offrait le bonus offensif au CO, dans son style caractéristique, avec un départ au ras de sa mêlée, tout en puissance.

Rémi Lamerat, le centre international de Castres
Rémi Lamerat, le centre international de Castres - Icon Sport

Castres se replace

Face à un adversaire direct dans l'optique d'une qualification pour les phases finales, les hommes de Christophe Urios sont bien rentrés dans la partie. Plus tranchants que leurs adversaires du jour, les Castrais ont inscrits deux essais en première mi-temps. Après l'exploit personnel de Tulou, c'était au tour de Julien Caminati, pour son deuxième match sous ses nouvelles couleurs, de plonger dans l'en-but adverse. A la conclusion d'un superbe mouvement en première main, Caminati redonnait l'avantage à son équipe juste avant la pause.

Petit évènement côté montpelliérain, les grands débuts de Bismarck Du Plessis, l'un des tous meilleurs talonneurs au monde. En attendant le retour de blessure de son frère Jannie, et les arrivées début 2016 de Pierre Spies et François Steyn, c'est le talonneur des Springboks qui a ouvert le bal avec le MHR. Omniprésent dans le jeu en dépit de quelques approximations au lancer, Du Plessis y est allé de son essai, le seul inscrit par son équipe (73e).

Alex Tulou (Castres) face à Montpellier - 5 décembre 2015
Alex Tulou (Castres) face à Montpellier - 5 décembre 2015 - AFP

A ce moment du match, les joueurs de Jake White avaient l'occasion d'aller chercher un bonus défensif, mais ce sont finalement les Castrais qui décrochent un bonus offensif grâce à au troisième essai de Tulou après la sirène (80e+5). Une juste récompense au vu de l'ensemble du match. Après un début de saison tonitruant d'un point de vue comptable, Montpellier perd du terrain. A l'inverse, Castres se rapproche des six premiers, et revient à deux petits points de son adversaire du jour, le MHR.

0 commentaire
Vous lisez :