Ronan O'Gara avec Dan Carter et Dimitri Szarzewski - février 2016 - Icon Sport
Top 14

Top 14 - Ronan O'Gara: "Mon avenir est au Racing 92"

O'Gara: "Mon avenir est au Racing"
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 05/03/2016 à 10:44 - Publié le 02/03/2016 à 17:29
Par Anthony Tallieu - Le 05/03/2016 à 10:44

TOP 14 - Dans les Hauts-de-Seine depuis 2013, Ronan O'Gara a toujours privilégié la politique de l'extrême discrétion sur la scène médiatique. L'entraîneur adjoint du Racing 92 a choisi cette semaine post-défaite à domicile contre Castres pour sortir de l'ombre.

Comment le groupe a t-il vécu cette défaite surprenante à domicile contre Castres?

Ronan O'GARA: On était évidemment déçu. Nous n'étions pas au niveau dans ce match, dans beaucoup de domaines, donc ce n'était pas une surprise de perdre. Ce fut une grande déception mais cela arrive. Il est aussi important de réaliser que c'est seulement notre troisième défaite. D'autres équipes en ont bien plus que nous dans ce championnat très compétitif et serré. Il faut maintenant oublier ce match de Castres et se focaliser sur celui qui vient. On aura une réaction samedi contre Agen.

Est-ce l'avance que vous aviez sur vos concurrents qui vous a permis de mieux relativiser?

R.O'G: On ne voit pas les choses de cette façon. Nous avons décidé avec le staff en début d'année de nous concentrer uniquement sur nous-mêmes. Quand vous avez à gérer 40 joueurs, il y a trop de travail pour pouvoir se permettre de regarder les autres. On se focalise sur notre jeu et améliorer nos performances. C'est d'autant plus le cas cette semaine car nous avons été en dessous de nos standards habituels.

Ronan O'Gara
Ronan O'Gara - Icon Sport

Quel regard portez-vous sur les doublons?

R.O'G: Je trouve que c'est très dommage. Tous les enfants et les fans de rugby veulent voir leur équipe nationale. C'est une belle chose d'avoir un grand respect pour cette équipe et je crois qu'il est important que ce soit le seul événement rugby le jour où elle dispute un match. Pour que tout le monde puisse être devant son canapé ou au stade pour la supporter. Comme le Top 14 est un grand championnat, il continue même pendant ces matchs-là et certaines personnes ne savent même plus que l'équipe de France joue aussi. Les supporters sont dans une bulle autour de leur équipe et y restent focalisés. C'est dommage mais c'est comme ça.

Le dernier doublon est-il selon vous la cause directe des défaites simultanées à domicile du Racing, de Toulouse et du Stade français, trois grands pourvoyeurs du XV de France?

R.O'G: Ce serait une excuse pour nous de mettre cela en avant et nous ne le ferons pas. Si nos joueurs sont appelés en équipe de France, c'est qu'il y a une raison. Ce sont de supers joueurs et ils font du rugby pour disputer ces matchs internationaux. Il ne faut jamais oublier cela, ni le fait que nous avons un autre groupe de joueurs qui est très performant. Je n'utiliserai donc pas l'argument de l'absence des internationaux. Contre Castres, notre attitude n'était pas top et l'équipe la plus fine a gagné.

" Si les Irlandais ne voient pas leurs provinces gagner quelque chose, quelle sera leur motivation pour les soutenir? "

Avez-vous été affecté par les derniers résultats de l'Irlande au Tournoi des 6 Nations?

R.O'G: Non car il faut être réaliste. L'Irlande a joué en France et en Angleterre. Ce sont des matchs très difficiles. C'est vrai qu'elle a été très performante lors des deux précédents Tournoi mais avant cela, moins. Ce n'est donc pas une surprise. Il manquait quelques joueurs cette année mais il faut aussi respecter les autres grandes équipes qui jouent à domicile.

Ne faut-il pas y voir une corrélation avec les mauvais résultats des provinces irlandaises en coupe d'Europe cette saison?

R.O'G: Si, exactement. Et ça, ça me chagrine et m'inquiète. Car si on perd ça, on perd le cœur de tout ce qui s'est fait de bien là-bas: les supporters, les équipes qui remportaient des titres avant... Si les Irlandais ne voient pas leurs provinces gagner quelque chose, quelle sera leur motivation pour les soutenir? Le manque de moyens par rapport aux Anglais et aux Français n'est qu'une excuse car il y a aussi beaucoup d'argent en Irlande. Ce n'est pas uniquement ça. Je crois que c'est aussi à la nouvelle génération d'aller chercher des résultats.

Ronan O'Gara - février 2016
Ronan O'Gara - février 2016 - Icon Sport

Des provinces irlandaises vous ont-elles contacté pour leur venir en aide?

R.O'G: Non! Je suis vraiment au Racing pour un moment. Dans ma tête, mon projet ici ne fait que commencer, il n'est pas du tout bientôt terminé. J'aime mon travail ici, vers où veut aller le club... tout en fait. Je dois réussir et je me vois rester ici encore longtemps. Mon avenir est au Racing, c'est certain.

0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×