Akapusi Qera a passé une saison avec Toulouse avant de rejoindre Montpellier - 22 mars 2014 - Icon Sport
 
Top 14

Top 14, MHR - Akapusi Qera s'épanouit dans le jeu de Montpellier

Qera s'épanouit dans le jeu de Montpellier

Par Thomas CORBET
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 07/08/2014 à 16:04 -
Par Thomas CORBET - Le 07/08/2014 à 16:04
Enrôlé par Montpellier au nez et à la barbe du Stade toulousain, le troisième ligne fidjien Akapusi Qera (30 ans, 39 sélections) débarque dans l'Hérault où règne une féroce concurrence à son poste. Une situation qu'il aborde sans grande pression.
 

Toulouse ne se trompe pas souvent dans son recrutement, quand bien même il s'agit de trouver un joker médical en cours de saison. Les Rouge et Noir avaient ainsi jeté leur dévolu la saison passée sur Akapusi Qera. Pis-aller pour certains, recrue de choix pour d'autres, qui se souvenaient peut-être notamment de son essai en solitaire de 60 mètres inscrit lors de la coupe du monde 2007 face au Japon. Le flanker tapait alors dans l'oeil du staff du MHR, qui damait le pion à son homologue garonnais. "Je me souviens que les Toulousains étaient un peu énervés, mais Montpellier m'a proposé un contrat en premier, c'est le jeu", souffle Qera dans un sourire.

Et si son départ a donc fait un peu de bruit dans les couloirs d'Ernest-Wallon, son arrivée chez les Cistes s'est faite dans une plus grande discrétion, davantage en raccord avec le personnage. Un trait de caractère exacerbé par le fait que l'intéressé sait qu'il sera attendu au tournant. Car le MHR a perdu lors de l'intersaison "un joueur qu'on ne remplace pas", selon les mots d'Alex Tulou, en la personne de Mamuka Gorgodze. "Nous avons des sauteurs, mais maintenant il nous faut quelqu'un qui met tout le temps l'équipe dans l'avancée", explique le Samoan. Et parmi les trois arrivants au sein de la troisième ligne héraultaise, Qera semble le plus proche de ce profil.

A Montpellier, Qera a vite trouvé ses repères

"Mamuka est un grand joueur, et une grosse personnalité. Il laisse un grand vide, mais je crois qu'en jouant ensemble nous pourrons le combler", explique-t-il tout en évitement. Comprenez évidemment que le Fidjien ne compte pas faire oublier Gorgodze à lui seul, et on ne saurait lui en vouloir. Sa vitesse de déplacement, sa puissance à l'impact, ainsi que sa capacité à jouer dans les défenses, font néanmoins de lui le candidat désigné. Mais toujours pas question de se mettre en avant: "L'équipe a déjà une touche spéciale, unique. Ce fut un des éléments décisifs dans mon choix de venir ici, et je crois que c'est un jeu fait pour moi, avec un style fidjien." Adroit, rapide, robuste, il devrait effectivement se sentir comme un poisson dans l'eau.

Et les premiers éléments de réponse devraient arriver dès ce week-end, avec la rencontre qui se déroulera samedi à Grenoble face aux London Irish, puisque Fabien Galthié souhaite "offrir du temps de jeu" à son flanker (voire à Donnelly, tout fraichement arrivé). Une perspective que l'intéressé attend avec hâte, afin de valider une intégration jusque-là réussie. "C'est assez facile d'arriver dans cette équipe, il y a un bon groupe de mecs avec qui il me tarde de commencer à jouer", admet-il. Entre un Nagusa déjà affûté, un Viriviri impressionnant de vitesse et un Qera aussi à l'aise pour distribuer les plaquages dévastateurs que les passes après contact, le MHR semble armé d'un trident fidjien des plus redoutables.

Akapusi Qera gagne el ballon en touche lors de Biarritz-Toulouse - 15 février 2014
Akapusi Qera gagne el ballon en touche lors de Biarritz-Toulouse - 15 février 2014 - Icon Sport
 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×